(Toronto) Joe Panik a frappé un circuit et a produit trois points, mardi, aidant les Giants de San Francisco à l’emporter 7-6 aux dépens des Blue Jays de Toronto.

Mis à jour le 23 avr. 2019
Melissa Couto La Presse canadienne

Effectuant un retour au Rogers Centre, Kevin Pillar a cogné un simple d’un point qui donnait l’avance 1-0 aux Giants, en deuxième manche.

« Je suis un gars assez émotif, alors j’ai retenu mes larmes, a dit Pillar au sujet de l’hommage vidéo qui lui a été rendu, en première manche. J’ai essayé de me concentrer sur la tâche à accomplir, et je pense que ça m’a aidé. »

Pablo Sandoval, Brandon Belt et Evan Longoria ont claqué des longues balles pour San Francisco, qui menait 7-2 après huit tours au bâton.

Rowdy Tellez a réussi un grand chelem en huitième, mais les Jays ont quand même vu leur série de victoires prendre fin à quatre matchs.

« J’aime que notre équipe n’abandonne pas, a dit le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. C’est plaisant de voir ça. »

Eric Sogard a obtenu un circuit, frappant en lieu sûr dans un sixième match de suite. Socrates Brito y est allé d’un triple d’un point.

Jeff Samardzija (2-1) a limité Toronto à deux points et cinq coups en cinq manches et deux tiers. Il a retiré quatre frappeurs sur des prises.

Will Smith a fait le travail en neuvième. Il a mérité un sixième sauvetage, à la suite de deux retraits au bâton et un roulant.

La recrue Trent Thornton (0-3) a permis quatre points et six coups sûrs en cinq manches.

Panik, le neuvième frappeur, a cogné un circuit en solo qui plaçait les Giants aux commandes 4-1, en cinquième. Il frappait un premier circuit cette saison.

Mercredi après-midi, les lanceurs partants seront Clay Buchholz pour les Jays et Drew Pomeranz pour les Giants.

Avant la rencontre, les Blue Jays ont annoncé que l’espoir Bo Bichette s’est fracturé la main gauche en étant atteint par un tir, lundi soir.