Les Blue Jays de Toronto ont échangé le stoppeur Roberto Osuna aux Astros de Houston en retour des lanceurs Ken Giles, David Paulino et Hector Perez.

LA PRESSE CANADIENNE

Osuna, qui évolue en ce moment avec les Bisons de Buffalo, le club-école des Blue Jays au niveau AAA, complète une suspension de 75 matchs après avoir été arrêté et accusé d'agression par les autorités policières de Toronto le 8 mai.

Il est admissible pour un retour dans les Ligues majeures ce dimanche. Il doit retourner en cour mercredi à Toronto.

Dans un communiqué publié par les Astros, Osuna a tenu à remercier sa nouvelle organisation.

«Je remercie Jeff Luhnow et toute l'organisation des Astros d'avoir cru en moi. Je ne les laisserai pas tomber», a-t-il déclaré.

Avant sa suspension, l'athlète de 23 ans avait inscrit neuf sauvetages et présentait une moyenne de points mérités de 2,03 en 15 matchs avec les Blue Jays.

En un peu plus de trois saisons avec les Blue Jays, il a enregistré 104 sauvetages en 221 sorties au monticule.

Giles a connu quelques ennuis cette saison avec les Astros, récoltant 12 sauvetages en 34 présences au monticule. Il a maintenu une moyenne de points mérités de 4,99. Il a cependant été l'une des pièces maîtresses dans les succès de l'équipe l'an dernier, lors de leur conquête du Trophée du Commissaire.

Il aura la chance d'oeuvrer comme spécialiste de fin de matchs avec les Blue Jays. Il rejoindra possiblement l'équipe mardi.

«Je sais ce qui s'est passé là-bas, mais il y a beaucoup de gars qui réussissent à vraiment être eux-mêmes lorsqu'ils rejoignent les rangs des Jays, a mentionné le gérant de la formation torontoise, John Gibbons. Par chance, c'est ce qui pourra se passer dans son cas. Ce sera un nouveau départ pour lui aussi, je crois qu'il en a besoin.»

Giles a été relégué aux rangs mineurs le 11 juillet, après s'en être pris au gérant A.J. Hinch après que celui-ci ait décidé de le remplacer sur la butte

Le directeur général des Jays, Ross Atkins, a soutenu que Giles était prêt à «reconnaître ses tords».

«C'est dommage, mais je suis certain que ç'a contribué à ce qu'il soit sur le marché», a-t-il ajouté.

Paulino a quant à lui raté une bonne partie de la saison 2017 après avoir purgé une suspension de 80 matchs sans solde pour avoir déclaré positif à une substance améliorant les performances. Il n'a pas encore pris part à un affrontement dans les Majeures cette saison.

Perez a quant à lui évolué dans les ligues mineures, au niveau A.