Après avoir laissé filer une avance de 1-0, le releveur des Blue Jays de Toronto Seunghwan Oh s'est approché du partant Marco Estrada pour s'excuser.

Mis à jour le 5 juin 2018
John Chidley-Hill LA PRESSE CANADIENNE

Estrada a apprécié le geste, mais il a dit à son coéquipier qu'il n'avait pas besoin de le faire.

«Je ne m'attends pas à ce que les releveurs viennent me voir pour s'excuser parce que c'est évident qu'ils ne font pas ça volontairement, a mentionné Estrada. J'ai déjà été dans cette position. Je suis déjà entré dans un match alors qu'il y avait des coureurs sur les sentiers et j'ai alloué des points. Tu te sens terriblement mal.»

Miguel Andujar a claqué un premier grand chelem dans les Majeures, en septième manche, menant les Yankees de New York vers une victoire de 7-2 contre les Blue Jays, mardi soir.

CC Sabathia (3-1) a concédé deux circuits en solo en sept manches, retirant six adversaires au bâton. David Robertson et Chasen Shreve n'ont donné aucun point en deux manches de relève.

Aaron Hicks a ajouté une longue balle de trois points pour les Yankees (39-18).

Teoscar Hernandez et Kevin Pillar ont tous les deux réussi un coup de quatre buts pour les Blue Jays (26-34), qui tentaient de gagner deux matchs de suite pour une première fois depuis les 29 et 30 avril.

«Nous avons échappé la victoire, il n'y a aucun doute là-dessus, a affirmé le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Nous aimons encore notre équipe, mais nous ne jouons pas très bien.»

Estrada a lancé pendant plus de six manches, concédant un point et six coups sûrs. Il s'agissait de son meilleur départ depuis le 6 mai, lorsqu'il avait blanchi les Rays de Tampa Bay pendant six manches. Depuis ce temps, il a encaissé quatre revers de suite, permettant 15 points en 20 manches et deux tiers.

Malheureusement pour les Blue Jays, c'est la relève qui a gâché le bel effort d'Estrada.

Oh (1-2) a été débité du revers, lui qui a donné trois points en une manche. Joe Biagini a alloué un point en deux tiers de manche alors qu'Aaron Loup a accordé deux points en un tiers de manche. Tim Mayza a été le seul releveur des Blue Jays a blanchir les Yankees pendant sa manche de travail.

«Estrada était bon ce soir, a indiqué Hicks. Nous avons pu nous rendre à leur relève et nous avons tiré avantage de leurs erreurs.»

L'autre problème de la formation torontoise cette saison s'est avéré son attaque, alors qu'elle possède la quatrième pire moyenne au bâton collective des Majeures.

La chandelle de Devon Travis en troisième manche a fait descendre sa moyenne sous la barre des ,200. Il est devenu le quatrième joueur dans la formation actuelle des Blue Jays à glisser sous cette barre, après Kendrys Morales, Russell Martin et Randal Grichuk.

Hernandez a finalement brisé l'égalité grâce à un circuit en solo en sixième manche. La balle semblait sur le point d'atterrir dans l'espace réservé aux balles fausses, mais elle a finalement terminé son élan au deuxième balcon du Rogers Centre.

Estrada a alloué un simple à Gary Sanchez pour amorcer la septième manche, forçant Gibbons à le retirer du match en faveur de Oh. Le releveur a atteint Didi Gregorius et il a donné un but sur balles à Hicks pour remplir les coussins. Andujar a expédié son offrande loin dans les gradins du champ gauche pour procurer une avance de 4-1 aux Yankees.

Oh s'est ressaisi et il a retiré les trois frappeurs suivants, mais le mal était fait.

«Je me fous que le joueur soit venu marquer, Seunghwan est un bon gars et je me sens mal pour lui, a avoué Estrada. C'est malheureux. C'est un bon lanceur et ces choses vont se produire. Il va revenir demain et bien lancer.»

Pillar a cogné son cinquième circuit de la saison, en fin de septième manche, mais les Yankees ont répliqué grâce à la claque de Hicks, en huitième.