Source ID:; App Source:

Les Blue Jays sont en quête de solutions

Et en ce moment, les Blue Jays ne... (PHOTO AP)

Agrandir

Et en ce moment, les Blue Jays ne donnent pas l'impression d'avoir ce qu'il faut pour atteindre les séries.

PHOTO AP

Gregory Strong
La Presse Canadienne
Toronto

Une chose éloquente à propos de la saison des Blue Jays: on peut faire valoir que le moment le plus excitant est survenu dans un match préparatoire.

Le 27 mars à Montréal, Vladimir Guerrero fils a donné la victoire aux Torontois avec un circuit en solo contre St. Louis, dans la ville où son père a tant brillé.

De quoi faire saliver les partisans des Blue Jays, surtout quand le présent n'est pas très rose.

Le club a des ennuis à bien des niveaux à l'approche d'un séjour de six matchs à domicile, à compter de mardi. Un dossier de 26-33 place les Jays quatrièmes dans la section Est de l'Américaine.

Le cap des deux mois donne souvent un bon portrait d'où en est une équipe. Et en ce moment, les Blue Jays ne donnent pas l'impression d'avoir ce qu'il faut pour atteindre les séries.

Les lanceurs partants devaient être une force, mais c'est loin d'être le cas. L'enclos paraît déjà trop sollicité, et les bâtons ont été beaucoup trop tranquilles.

Aaron Sanchez peine à trouver la zone des prises, malgré une bonne sortie dans une victoire à Detroit, dimanche. Marcus Stroman est incommodé à l'épaule, tandis que Jaime Garcia et Marco Estrada ont des moyennes de 6,08 et 5,68.

J.A. Happ se tire bien d'affaire mais selon certains, il pourrait être une monnaie d'échange en vue de la date limite des transactions.

Une fiche de 15-10 en avril a été suivi d'un dossier de 9-19 en mai.

Après un séjour à la maison qui a donné un seul gain en sept matches, les Jays ont perdu six fois en neuf occasions à l'étranger, à l'approche de la visite des Yankees et des Orioles.

Les frappeurs ont une moyenne de ,229 - dans l'Américaine, seuls les Rangers du Texas font pire, avec ,228.

Cela dit, il y a aussi du positif. Le nouveau venu Yangervis Solarte mène les Blue Jays avec 12 longues balles et 36 points produits. Teoscar Hernandez est un frappeur très prometteur, et Justin Smoak est en voie de connaître une belle campagne.

Mais trop de joueurs décoivent. Randal Grichuk a neuf coups sûrs en 28 matches. Devon Travis (,200), Kendrys Morales (,194) et Russell Martin (,174) ont aussi des ennuis à la plaque.

Josh Donaldson, qui a été à l'écart à cause d'une blessure à l'épaule, est de nouveau parmi les éclopés (mollet). Le vétéran cogneur s'est limité à cinq circuits en 36 matchs, avec une moyenne de ,234.

Quant au stoppeur Roberto Osuna, accusé d'assaut, il reste inactif via une décision du baseball majeur.

Plusieurs amateurs voudraient que le directeur général Ross Atkins cède à la pression populaire et fasse appel à Guerrero fils, joueur par excellence du mois de mai dans la Ligue Eastern (AA), avec le New Hampshire. Mais pour l'instant, Atkins semble avoir d'autres dossiers à régler.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer