Javier Baez a mis fin à une disette de 0-en-20 avec une paire de coups de circuit, Wade Davis a tenu le coup pendant deux manches en relève et les Cubs de Chicago ont évité l'affront d'un balayage en arrachant une victoire de 3-2 contre les Dodgers de Los Angeles mercredi soir au Wrigley Field.

Publié le 19 oct. 2017
Andrew Seligman ASSOCIATED PRESS

Ce gain des champions en titre de la Série mondiale leur permet de prolonger la série de championnat de la Ligue nationale d'au moins une journée.

Pour provoquer la tenue d'un sixième match, les hommes de Joe Maddon devront venir à bout de Clayton Kershaw, l'as gaucher des Dodgers, qui affrontera Jose Quintana jeudi soir au Wrigley Field.

Willson Contreras a également frappé la longue balle pour les Cubs et Cody Bellinger et Justin Turner ont fait de même du côté des Dodgers, qui avaient inscrit un record d'équipe avec six victoires consécutives en matchs éliminatoires.

C'est toutefois Bellinger qui a constitué le dernier retrait du match en frappant dans un double-jeu face à Davis, qui a eu besoin de 48 lancers pour compléter sa besogne.

Le gérant des Cubs, Joe Maddon, a été contraint de regarder la fin du match dans le vestiaire après avoir été expulsé pour la deuxième fois depuis le début de la série.

Maddon s'est vu montrer la sortie après avoir contesté un changement de décision sur ce qui avait d'abord été appelé un retrait au bâton et qui est devenu une balle-ricochet.

Le gérant des Cubs avait été expulsé lors du premier duel après une glissade au marbre.