Source ID:; App Source:

Frank McCourt accepte de vendre les Dodgers

Le propriétaire des Dodgers de Los Angeles, Frank... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le propriétaire des Dodgers de Los Angeles, Frank McCourt.

Photo: Reuters

Greg Risling
Associated Press
Los Angeles

Le propriétaire des Dodgers de Los Angeles, Frank McCourt, et le Baseball majeur se sont entendus, tard mardi, sur la mise en vente de l'une des plus grandes équipes de l'histoire du sport, mettant ainsi fin à sept années au cours desquelles l'équipe a régulièrement participé aux séries, mais s'est aussi retrouvée dans le pétrin financièrement.

La descente aux enfers des Dodgers a culminé quand l'équipe a demandé d'être protégée de ses créanciers.

Dans un communiqué conjoint, les deux parties ont annoncé qu'une vente «supervisée par les tribunaux» de l'équipe et de ses droits de diffusion aurait lieu afin de maximiser sa valeur. Blackston Group sera en charge de cette vente, qui pourrait inclure le Dodger Stadium et les terrains de stationnement avoisinants.

Cette annonce survient alors que les Dodgers et le Baseball majeur semblaient se diriger vers un affrontement devant la Cour des faillites du Delaware à la fin du mois, tandis qu'une médiation entre les deux parties avait toujours lieu.

Le commissaire Bud Selig et McCourt se sont échangé des piques depuis la prise de contrôle des activités quotidiennes de l'équipe par le Baseball majeur, en avril dernier, rendue nécessaire en raison des inquiétudes entourant les finances et la gestion de l'équipe.

McCourt a finalement réalisé que la vente de l'équipe - dont il avait juré ne jamais se défaire - était dans son meilleur intérêt, ainsi que celui des partisans.

«Vient un moment où vous vous dites: "C'est le temps"», a indiqué une personne familière avec le processus sous le couvert de l'anonymat, puisque les détails de cette négociation n'ont pas été rendus publics. «C'est qu'il a finalement réalisé.»

McCourt a demandé la protection contre ses créanciers en juin, après que le Baseball majeur eut rejeté un contrat de télédiffusion de 17 saisons signé avec le réseau Fox, qui aurait rapporté 3 milliards $ US selon divers rapports, une somme nécessaire pour garder les finances de l'équipe à flot. Selig a noté que près de la moitié d'un versement initial de 385 millions $ serait immédiatement détourné des Dodgers vers les finances personnelles de McCourt.

Les problèmes financiers de l'équipe sont intimement liés aux procédures de divorce entre Frank et Jamie McCourt ainsi qu'à leur dispute sur la propriété des Dodgers. Ces procédures de divorce ont révélé au public les sommes extravagantes dépensées pour un train de vie princier souvent financé à même les fonds des Dodgers, que les McCourt semblaient utiliser comme une carte de crédit personnelle. Ils ont notamment contracté plus de 100 millions $ en prêts auprès d'entreprises liées aux Dodgers pour financer leur train de vie, selon des documents déposés en cour.

Dans les documents déposés devant la Cour des faillites, des avocats du Baseball majeur indiquent que McCourt a «pillé» plus de 180 millions $ des revenus de l'équipe pour son usage personnel et financer des entreprises qui ne sont pas liées aux Dodgers.

«Les Dodgers sont en faillite parce que M. McCourt a pris près de 190 millions $ dans les coffres de l'équipe et s'est complètement mis à dos ses partisans», peut-on y lire.

McCourt a récemment conclu une entente à l'amiable avec son ex-femme au sujet de la propriété du club qu'ils ont acheté en 2004 pour 430 millions $. L'agence Associated Press a appris que Jamie McCourt a touché près de 130 millions $ et recevrait une part des revenus d'une nouvelle entente de droits de télédiffusion jusqu'à hauteur de 3 milliards $.

Cet accord laisse Frank McCourt avec une adversaire de moins: Jamie McCourt s'était jointe au Baseball majeur et à Fox, demandant à la Cour des faillites de retirer le droit à Frank McCourt de vendre les droits de télédiffusion aux enchères.

Tandis que l'ancien couple se battait toujours pour déterminer qui était propriétaire de l'équipe, le dernier match d'ouverture des Dodgers, contre leurs rivaux de San Francisco, s'est avéré être le point de départ d'une année remplie de mauvaise publicité après qu'un partisan des Giants, Bryan Stow, eut presque été battu à mort dans le stationnement du stade. La famille de Stow poursuit les Dodgers et leur avocat prétend que la facture pour les soins médicaux pourrait atteindre 50 millions $.

Dans les jours qui ont suivi, tous les partisans des Dodgers se sont rangés du côté de Stow, alors que l'attention était dirigée vers les coupes effectuées dans le budget de sécurité du Dodger Stadium, ce qui a accru l'animosité des partisans à l'endroit de McCourt. Plusieurs policiers ont été affectés aux matchs des Dodgers après cet incident.

Les avocats des Dodgers prétendent que Selig a délibérément privé l'équipe de ressources financières et détruit sa réputation afin de faciliter la prise de contrôle de l'équipe par le Baseball majeur et forcer sa vente.

«Comme le sait le commissaire et comme le montrent nos documents légaux, (Bud Selig) a approuvé et encensé la structure de l'équipe dont il s'est récemment plaint», a indiqué l'équipe par voie de communiqué.

Les Dodgers voulaient que la Cour des faillites les autorise à vendre les droits de télédiffusion aux enchères pour éviter la faillite. Le Baseball majeur voulait plutôt y aller d'une réorganisation qui nécessitait la vente de l'équipe.

Toute cette mauvaise publicité a eu un impact aux guichets. Les Dodgers ont accusé une baisse d'assistance de l'ordre de 21% la saison dernière. Pour la première depuis 1992, les Dodgers n'ont pas attiré trois millions de spectateurs.

Ce nouveau proprio sera le troisième depuis que Peter O'Malley a vendu l'équipe à News Corp., en 1998. Les Dodgers étaient demeurés au sein de la famille O'Malley depuis que Walter O'Malley avait déménagé l'équipe en provenance de Brooklyn, en 1958.

Les Dodgers ont terminé la dernière campagne avec une fiche de 82-79 et n'ont pas participé aux séries.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer