L'arbitre Jim Joyce admet qu'il est toujours hanté par son erreur qui a privé le lanceur des Tigers de Detroit Armando Galarraga d'un match parfait en juin.

ASSOCIATED PRESS

Joyce et Galarraga remettaient un prix au gala ESPY mercredi soir. Ils se sont serrés la main sur la scène avant de présenter leur catégorie.

Joyce a déclaré en arrière-scène qu'il pense à l'incident chaque jour et que les premiers matchs qu'il a arbitrés après la rencontre du 2 juin ont été très difficiles.

Joyce a affirmé que Galarraga méritait une explication et une excuse, mais que le pardon est venu de la part du lanceur.