Randy Johnson devra attendre avant d'atteindre le plateau des 300 victoires en carrière dans les Ligues majeures.

ASSOCIATED PRESS

Johnson s'est mis dans le pétrin tôt dans la rencontre face aux puissants Mets de New York et leur as Johan Santana, et ces derniers ont disposé des Giants de San Francisco 9-6, samedi.

Carlos Beltran a claqué deux doubles et produit trois points, alors que David Wright a frappé un double de deux points et complété sa journée de travail avec trois points produits pour les Mets. Gary Sheffield a ajouté trois coups sûrs à sa fiche et les Mets ont remporté 11 des 13 derniers matches pour porter leur dossier à 12-3 au cours du mois de mai.

Santana (5-2), le meneur au chapitre de la moyenne de points mérités (MPM) de la Ligue nationale avec 0,78, a été loin d'être dominant dans ce duel entre les récipiendaires de sept trophées Cy Young combinés. Il a concédé quatre points mérités sur 11 coups sûrs, et a haussé sa MPM à 1,89.

Johnson (3-4), qui tente de devenir le 24e lanceur de l'histoire des majeures à atteindre le plateau des 300 victoires en carrière, essaiera de s'approcher encore un peu de son objectif lors de son prochain départ, vendredi face aux Mariners de Seattle.

J.J. Putz a retiré les trois frappeurs dans l'ordre en neuvième manche, en remplacement de Francisco Rodriguez, pour mériter son premier sauvetage depuis le 28 septembre dernier. Putz soignait une inflammation au coude droit depuis un certain temps déjà.