Les Yankees de New York ont soutenu publiquement leur joueur vedette Alex Rodriguez, qui a admis s'être dopé pendant trois ans entre 2001 et 2003, alors qu'il jouait pour les Rangers du Texas, lundi dans un communiqué.

Mis à jour le 10 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ses aveux lundi sur la chaîne ESPN sont intervenus deux jours après que le site internet de l'hebdomadaire Sports Illustrated a révélé que A-Rod et 103 autres joueurs avaient été contrôlés positifs à des stéroïdes en 2003.

«Nous croyons fermement qu'il n'y a pas de place dans le baseball pour ce type de substances qui améliorent les performances et nous apportons tout notre support au commissaire de la ligue qui souhaite effectuer de plus en plus de tests», ont indiqué les Yankees dans ce communiqué.

«Nous avons poussé Alex à être le plus transparent et honnête possible en rendant public cette affaire et au vu de ses déclarations il l'a été. Même si nous sommes déçus de cette erreur qu'il a avouée aujourd'hui, nous réalisons qu'Alex, comme nous tous, est un être humain qui commet aussi des fautes», ont ajouté les Yankees.

«Nous disons souvent que les membres de notre organisation sont comme une famille et c'est encore plus vrai dans ces temps difficiles. Nous soutenons Alex et nous allons tout faire pour l'aider à faire face à ce défi et l'aider à préparer la saison à venir», conclut la franchise new-yorkaise.