Joe Maddon a été nommé gérant de l'année dans la Ligue américaine, lui qui a mené les Rays de Tampa Bay jusqu'en Série mondiale, tandis que Lou Piniella des Cubs de Chicago a mérité l'honneur dans la Nationale.

ASSOCIATED PRESS

Maddon a remplacé Piniella aux commandes des Rays en 2006.Maddon l'a emporté facilement au scrutin des chroniqueurs de baseball d'Amérique, recevant tous les votes de première place sauf un, pour Ron Gardenhire des Twins du Minnesota.

Piniella a mené les Cubs au titre de la Centrale grâce à un dossier de 97-64, le meilleur de la ligue. Il a devancé Charlie Manuel des Phillies de Philadelphie, champions de la Série mondiale.

Piniella était nommé gérant de l'année pour la troisième fois au total, mais pour la première fois dans la Ligue nationale.

Piniella a aussi obtenu l'honneur en 1995 et 2001, aux commandes des Mariners de Seattle.

Les Rays, qui ont fait leur entrée en 1998, n'avaient jamais gagné plus de 70 matches par saison avant le changement de cap qu'a réussi Maddon.

Ayant notamment recours à des citations et des phrases de motivation personnelle, le gérant de 54 ans a mené ses jeunes troupiers au titre de la section Est de l'Américaine avec une fiche de 97-65, après que l'équipe ait terminé en dernière place en 2007.

Les Rays ont ensuite battu les White Sox au premier tour et les Red Sox en série de championnat, avant de s'incliner en cinq matches contre Philadelphie en Série mondiale.

Piniella, 65 ans, a vu ses Cubs être balayés au premier tour des séries, cette année, et ce pour la deuxième saison d'affilée.

Piniella devient le quatrième à avoir été nommé gérant de l'année dans les deux ligues, après Bobby Cox, Tony La Russa et Jim Leyland.

Le gagnant du trophée Cy Young dans la Ligue américaine sera annoncé jeudi. Cliff Lee des Indians est largement favori pour mériter la distinction.