Le nouveau directeur général du Canadien, Kent Hughes, est entré en poste cette semaine. Que faut-il retenir de ses premières déclarations ? Quelle couleur apportera-t-il à l’équipe ?

Publié le 21 janvier

Également au menu : quelle stratégie le Canadien doit-il adopter devant le filet pendant les absences prolongées de Jake Allen et de Carey Price ?

Jérémie Rainville, du 98,5 FM, anime la discussion, en compagnie d’Alexandre Pratt, de La Presse, de Mikaël Lalancette, du Soleil, et de Stéphane Waite.

Écoutez l’épisode complet

0:00
 
0:00
 

Tout le monde veut avoir une équipe offensive, qui patine vite, qui joue vite et puis qui est responsable défensivement. Donc là-dessus, il est comme tout le monde.

Stéphane Waite, au sujet de Kent Hughes qui dit vouloir une équipe offensive

0:00
 
0:00
 

On parle beaucoup de complémentarité chez le Canadien. Cette semaine à la conférence de presse, c’était pas les bras en l’air et full émotion. Peut-être que ça va venir à manquer aux partisans et c’est là que je pense que ça va revenir.

Mikaël Lalancette, au sujet de Patrick Roy comme futur entraîneur-chef potentiel du Canadien

0:00
 
0:00
 

Le détail de l’épisode

Bloc 1

0:30 – À la suite de la tournée médiatique de Kent Hughes, quelle est votre impression ?
5:45 – Avez-vous détecté des pistes de solution (équipe offensive, entraîneur moderne) ?
14:15 – Et Patrick Roy dans tout ça ?
18:20 – Selon Kent Hughes, le CH n’est pas un club de 32e position. Êtes-vous d’accord ?
21:35 – Est-ce que le mythe voulant que le DG soit la marionnette de Jeff Gorton est maintenant résolu ?

Bloc 2

24:10 – Jake Allen absent pour huit semaines : comment le CH s’en sortira-t-il ?
34:30 – L’avantage numérique fonctionne, avec quatre buts dans les quatre derniers matchs. Votre explication ?
40:10 – Le Colorado et le Minnesota pour conclure le voyage : est-ce possible d’avoir quatre bonnes performances de suite ?

Bloc 3

44:05 – Qu’est qui ne fonctionne pas à Edmonton ?