Pour cet épisode de l’émission balado Sortie de zone, une collaboration entre le 98,5 FM et La Presse, l’animateur Jérémie Rainville a passé au peigne fin la prestation de Jeff Gorton avec Philippe Cantin, Guillaume Lefrançois et Jeremy Filosa.

Publié le 3 déc. 2021

Donc…

Selon Jeremy Filosa, ce n’est pas plus clair qui sera le grand patron. D’après Philippe Cantin, en écho à sa chronique, le fait que Gorton s’exprime uniquement en anglais est un recul important pour le CH.

Le point de presse a été uniquement en anglais. C’est la nouvelle réalité du Canadien. Ça fait plus que 40 ans qu’on n’a pas vécu ça. Des gens disent : “C’est pas grave, l’important est de gagner”, comme si on ne pouvait pas gagner en français. Je continue de penser que c’est un recul important.

Philippe Cantin

Au sujet de Patrick Roy…

Si j’étais Patrick Roy, mes attentes ne seraient pas très élevées. Toute la semaine, dans les médias francophones – que ne lit pas et n’écoute pas Gorton, en passant –, à peu près tout le monde a dit que Patrick Roy n’est pas le gars super émotif qu’il était quand il était joueur. Première chose que Gorton a dite : “Emotional guy.” Je ne sais pas comment vous avez perçu ça, mais ce n’était pas très positif. […] Je pense que Patrick sait qu’il n’est pas l’homme de Geoff Molson de toute façon.

Philippe Cantin

Également au menu, tout le monde s’attend à ce que des changements aient lieu. Qu’en sera-t-il du dossier Carey Price ? Aussi, les statistiques avancées, « a big piece of a team », selon Gorton. À propos du développement des joueurs : Philippe Cantin croit que le CH doit mieux préciser son identité, puis développer ses joueurs en fonction de l’identité de son équipe.

Et on sort la boule de cristal. Ducharme, de retour la saison prochaine ? Et qui sera le DG ?

Écoutez l’épisode intégral

0:00
 
0:00
 

Le directeur général adjoint, on va lui permettre peu à peu de communiquer avec les autres directeurs généraux. Peu à peu. Tout un vote de confiance. Cette semaine, tu as le droit à deux, si ça va bien, tu pourras en appeler trois. Ça n’a aucun bon sens.

Philippe Cantin

0:00
 
0:00
 

Si, aujourd’hui, on pouvait compter sur une équipe en santé, on pourrait mieux évaluer. La réalité est qu’on a une moitié de club. Mettons qu’on prend l’équipe en finale de la Coupe Stanley et qu’on la mettait sur la glace, est-ce qu’on sentirait le besoin de se débarrasser de tout le monde ?

Jeremy Filosa

0:00
 
0:00
 

Le détail de l’épisode

Bloc 1

  • 0:20 – Les impressions de la première rencontre avec Jeff Gorton
  • 15:00 – Gorton veut connaître les joueurs avant de bouger. Gros changements à venir ?

Bloc 2

  • 21:35 – Gorton aime les statistiques avancées. Et vous ?
  • 26:45 – Développer les jeunes ; est-ce que Montréal a la patience ?
  • 32:20 – Frustration chez les partisans, un spectateur lance son chandail sur la glace. Votre réaction ?
  • 38:45 – Jeff Petry et Josh Anderson blessés, quel est l’avenir à court terme ?

Bloc 3

  • Questions du public et jeu des prédictions pour le prochain DG et pour le statut de Dominique Ducharme la saison prochaine