Le maxi monocoque américain Comanche, dessiné par des architectes navals français, a pulvérisé jeudi le record de la traversée de l'Atlantique Nord d'ouest en est, entre New York et le cap Lizard (Angleterre).

Publié le 28 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Comanche, une « luge » tout carbone de 30 m de long appartenant au milliardaire américain Jim Clark et à sa femme Kristy Hinze-Clark, a mis 5 j 14 h et 21 min pour traverser l'Atlantique.

Il a ainsi amélioré de plus d'une journée le précédent record de 6 j 17 h et 52 min détenu par Mari Cha IV, un plan Philippe Briand de 40 m, propriété d'un autre milliardaire américain, Robert Miller, établi en octobre 2003.

L'équipage de Comanche est composé de 17 hommes, dont un journaliste embarqué, le Français Yann Riou.

Comanche, probablement le monocoque le plus rapide du monde, est parti de New York (bouée d'Ambrose) vendredi dernier à 20 h 58 GMT (16 h 58 heure deMontréal).

Ultra large, ce plan VPLP-Verdier est une sorte d'immense planche à voile destinée à remporter des courses en temps réel et battre des records océaniques, inspirée (en beaucoup plus long) des 60 pieds (18,28 m) Imoca du Vendée Globe.

Comanche a déjà gagné plusieurs courses océaniques majeures, dont la dernière Sydney-Hobart. Il détient aussi depuis 2015 le record de la plus grande distance parcourue par un monocoque en équipage en 24 heures : 618 milles (1144,5 km) à la moyenne de 25,7 noeuds (47,5 km/h).

Le record absolu de la traversée de l'Atlantique nord d'ouest en est à la voile et en équipage appartient toujours et depuis 2009 à Pascal Bidégorry et ses 11 équipiers du maxi trimaran Banque Populaire V (40 m), en 3 j 15 h et 25 min.