Émilie Heymans, de Saint-Lambert, et Jennifer Abel, de Laval, ont uni leurs efforts afin de toucher au bronze de l'épreuve féminine synchro au tremplin de trois mètres, samedi, dans la dernière étape du circuit du Grand Prix de plongeon de la FINA.

LA PRESSE CANADIENNE

Abel a décroché sa deuxième médaille de la compétition, après avoir gagné l'argent au trois mètres individuel, vendredi.

Heymans et elle ont obtenu 294,30 points, terminant derrière les Chinoises Quiling Zheng et Yuting Yang, les gagnantes avec 311,70 points, et les Ukrainiennes Olena Fedorova et Anna Pysmenka (300,30 points).

Les Canadiennes ont été en deuxième place pendant presque toute la compétition, mais elles ont éprouvé des difficultés avec leur dernier plongeon avec vrilles.  «Si nous n'avions pas commis cette erreur, le résultat aurait été meilleur pour nous, a dit Abel, âgée de 18 ans. Globalement, nous aurions pu faire mieux, mais il est bon de savoir que même quand nous ne sommes pas à notre meilleur, nous pouvons quand même être en haut dans le classement.»

Au tremplin de trois mètres, hommes, François Imbeau-Dulac de Saint-Lazare s'est classé sixième, avec 402,70 points. C'était la troisième finale d'Imbeau-Dulac dans un Grand Prix cette saison.

L'Australien Ethan Warren a remporté l'épreuve avec 463,35 points.

La ronde préliminaire et les demi-finales ont eu lieu à la tour féminine de 10 mètres. Meaghan Benfeito, de Montréal, a terminé troisième de sa demi-finale pour se qualifier parmi les six finalistes, tandis que Roseline Filion, de Laval, a été éliminée dans sa demi-finale.

Benfeito n'était pas trop inquiète après avoir terminé neuvième de la ronde préliminaire.

«Ce sont des choses qui se produisent de temps à autre et je suis heureuse d'être revenue avec une meilleure demi-finale, a commenté Benfeito, quatrième à la tour aux championnats du monde, l'an dernier. C'est notre dernière compétition avant les Jeux du Commonwealth (en octobre) et je voulais vraiment terminer en force.»

La finale du 10 mètres aura lieu, dimanche.