Stephanie Rice s'est montrée mardi à Sydney très convaincante lors de la 1re journée des Championnats d'Australie de natation, qualificatifs pour les Mondiaux-2009, en remportant le 200 m quatre nages, dont elle est championne olympique et détentrice du record du monde.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Également membre du relais 4x200 m nage libre champion olympique à Pékin, Rice a en outre sérieusement inquiété Meagan Nay sur 200 m nage libre, ne laissant à sa compatriote le titre national sur cette distance que pour 8/100 de seconde.

Stephanie Rice, triple championne olympique à Sydney (200 et 400 m 4 nages, relais 4x200 m libre), avait remporté en octobre le trophée de meilleure nageuse australienne de l'année écoulée.

Chez les messieurs, Robert Hurley sur 400 m libre et Nick D'Arcy sur 200 m papillon, se sont nettement imposés.

Hurley, vainqueur en 3 min 46 sec 64/100, n'a pas fait oublier Ian Thorpe et Grant Hackett, récemment retraités et qui avaient dominé la spécialité chez eux ces dernières années.

D'Arcy avait défrayé la chronique l'an dernier: après avoir réalisé le meilleur temps des sélections australiennes sur 200 m papillon en vue des Jeux de Pékin, il en avait été exclu pour avoir agressé dans un bar l'ancien nageur Simon Cowley, lui brisant la mâchoire et le nez.

«J'essaye simplement de faire abstraction de tout ça, de me focaliser sur le bassin, car ça n'avancerait pas à grand-chose d'y penser», a déclaré D'Arcy, qui sera jugé le 27 mars pour cette agression.

Cette première journée a par ailleurs été marquée par l'annulation du record du monde du 50 m papillon féminin qu'avait établi la Suédoise Therese Alshammar. La nageuse a été disqualifiée car elle portait deux combinaisons l'une sur l'autre, ce qui est aujourd'hui interdit.