Les organisateurs japonais ont informé l'Union internationale de patinage qu'ils sont dans l'incapacité d'accueillir les championnats du monde de patinage artistique cette année. L'instance dirigeante du sport envisage de choisir un nouveau site pour tenir la compétition d'ici la fin de cette semaine.

Publié le 21 mars 2011
Andrew Dampf ASSOCIATED PRESS

Les championnats devaient se mettre en branle cette semaine à Tokyo. Ils ont été reportés en raison du tremblement de terre et du tsunami qui ont provoqué une crise au Japon.

L'ISU a offert la possibilité au Japon d'accueillir les championnats du monde en octobre. Mais le Japon a répondu à la Fédération ce week-end qu'il se désistait.

Le président de l'ISU, Ottavio Cinquanta, a déclaré à l'Associated Press, lundi, qu'il a demandé aux membres en mesure d'accueillir les championnats du monde à la fin avril ou début mai de faire parvenir leur offre d'ici mardi. Le conseil de l'ISU fera ensuite son choix mercredi ou jeudi.

Cinquanta a affirmé qu'il espérait avoir «au moins trois ou quatre» candidats, et «peut-être même sept ou huit.»

«Nous verrons ce qu'il advient et nous espérons procéder à une annonce d'ici vendredi, a-t-il mentionné. Nous essayons de progresser aussi rapidement que possible. Nous avons donné au Japon autant de temps que nous le pouvions. Malheureusement la situation est très grave et nous devons déplacer l'événement. Mais nos pensées sont toujours avec le Japon.»

La Fédération américaine de patinage artistique a offert à l'ISU la semaine dernière d'accueillir les championnats, soit à Lake Placid ou à Colorado Springs.

Les deux amphithéâtres à Lake Placid et au Colorado ont de petites capacités mais les plus grands arénas aux États-Unis ne sont pas disponibles en raison des matchs de la LNH et de la NBA.

Patinage Canada a également dit à l'ISU qu'il pourrait offrir son aide dans la mesure de ses possibilités.

La fédération japonaise a également décidé de reporter la compétition par équipes, de patinage artistique qui était prévue en avril, jusqu'en 2012 à une date et à un endroit qui reste à déterminer.