La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), qui a banni la Russie depuis le scandale de dopage et de corruption dans ce sport en 2015, a annoncé mercredi avoir autorisé 8 nouveaux athlètes russes à participer à des compétitions sous drapeau neutre en 2018.

Publié le 4 juill. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Aucun athlète de renom ne figure dans cette liste, seul Yevgeny Rybakov (33 ans) pouvant se prévaloir d'une 3e place sur 10 000 m aux Championnats d'Europe en 2012.

Ce mécanisme de sélection d'athlètes considérés irréprochables par un panel antidopage avait déjà été mis en oeuvre aux Jeux olympiques de Rio en 2016, ainsi qu'aux Mondiaux d'athlétisme à Londres en 2017 et à la saison en salle en 2018.

Cette année, avec ces 8 nouveaux noms annoncés mercredi, la liste compte désormais 67 athlètes. Certains ont pu concourir aux Mondiaux en salle à Birmingham, comme Maria Lasitskene et Danil Lysenko, victorieux du saut en hauteur chez les dames et chez les messieurs.

Mais 62 athlètes ont aussi été refusés par le panel cette année, a indiqué l'IAAF, qui dit avoir reçu 199 demandes depuis décembre dernier.

La Fédération internationale a également retiré début mai le statut d'athlète neutre à cinq marcheurs russes, dont le vice-champion du monde du 20 km Sergeï Shirobokov, pour s'être entraînés sous la direction de Viktor Chegin, banni à vie de toute activité dans le sport, juste avant les Championnats du monde par équipes de la discipline.

L'IAAF a reconduit la suspension de la Russie le 6 mars. L'instance de l'athlétisme avait été touchée au coeur par le scandale, son ancien patron Lamine Diack (1999-2015) étant soupçonné d'avoir été corrompu pour freiner des procédures disciplinaires contre des athlètes russes dopés. Lamine Diack a été mis en examen pour corruption en France, pays qu'il a l'interdiction de quitter.