Les Norvégiens sont en majorité hostiles à la candidature d'Oslo à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver en 2022, montrent deux sondages publiés par les médias locaux.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon un sondage réalisé par l'institut InFact et publié mercredi par le quotidien régional Nordlys, 55,9% des Norvégiens sont contre cette candidature contre 34,5% qui s'y disent favorables.

Dans la région d'Oslo, les sondés favorables aux Jeux sont exactement aussi nombreux que les opposants (44,8%). Mais plus on monte vers le Nord du pays, plus l'hostilité croît, pour atteindre 81,7% dans la région arctique.

Le 4 février, un sondage réalisé par Norstat pour la télévision publique NRK avait montré des résultats comparables. 55% des Norvégiens ne voulaient pas des Jeux en 2022, contre 38% qui souhaitaient la réussite d'Oslo.

Lors d'un référendum local en septembre, les habitants de la capitale norvégienne avaient dit «ja» à 55% à l'idée d'une candidature, mais celle-ci, donnée comme favorite, est encore conditionnée à l'obtention d'une garantie financière de l'État norvégien.

Oslo, en présentant son projet à Sotchi lundi, a indiqué que son budget n'excèderait pas six milliards de dollars, à comparer aux 55 milliards de dollars dépensés par la Russie pour les Jeux de 2014.

La capitale norvégienne a quatre concurrentes: Pékin, Lviv (Ukraine), Almaty (Kazakhstan) et Cracovie (Pologne) associée à la Slovaquie. La ville organisatrice sera désignée le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur.