Le favori local Vincenzo Nibali a remporté son deuxième Tour d'Italie et son quatrième titre majeur en carrière, dimanche, alors que son compatriote Giacomo Nizzolo franchissait en premier le fil d'arrivée de la dernière étape.

ASSOCIATED PRESS

Les probabilités pour que Nibali répète son exploit de 2013 semblaient très minces vendredi, alors qu'il accusait un déficit de près de cinq minutes sur le meneur, Steven Kruijswijk.

Le cycliste de l'équipe Astana a cependant haussé la cadence pendant le week-end et s'est hissé en tête de la 99e édition du Tour d'Italie - une ascension attribuable également à la chute du cycliste hollandais dans un banc de neige.

Les cyclistes ont atteint le fil d'arrivée sous une pluie drue, tandis que la course était neutralisée, et Nibali - qui a enfourché un vélo rose pour souligner l'occasion - savait qu'il devait se contenter de suivre le peloton pour confirmer son triomphe.

Esteban Chaves a terminé deuxième, à 52 secondes de Nibali.

Hugo Houle, de Sainte-Perpétue, a terminé 72e à 3 h 20 min 58 s de Nibali.

Son compatriote, Svein Tuft, de Langley, en Colombie-Britannique, a abouti au 147e échelon à 4 h 43 min 4 s