Le cycliste Lance Armstrong a rencontré le président et directeur général de l'Agence antidopage américaine (USADA) la semaine dernière dans l'espoir de réduire sa suspension à vie, a révélé une personne au fait de la situation à l'Associated Press.

ASSOCIATED PRESS

Armstrong et Travis Tygart ont discuté pendant six heures, selon cette source qui a requis l'anonymat puisque la rencontre devait être privée. La rencontre a initialement été rapportée par le New York Times.

Il s'agissait de leur première discussion depuis la fin de 2012. Tygart avait déclaré qu'en dépit des confessions publiques d'Armstrong à l'effet qu'il avait consommé des drogues de performance, il devait rencontrer l'USADA s'il souhaitait voir sa suspension être réduite. Cette sanction est applicable aux triathlons, aux marathons et à toutes les autres disciplines qui intéressent Amrstrong.

Armstrong a déjà rencontré les dirigeants européens qui enquêtent sur le dopage en cyclisme.