Source ID:572796; App Source:cedromItem

Les Mardis cyclistes de Lachine à la croisée des chemins

Le 10e et dernier critérium de la présente... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le 10e et dernier critérium de la présente saison des Mardis cylistes de Lachine permettra de voir plus de 100 cyclistes parcourir les 31 tours et 50 kilomètres nécessaires pour compléter la grande finale.

Photo André Pichette, archives La Presse

Ce soir à 19h, au son d'un coup de pistolet, plus d'une centaine de coureurs cyclistes s'élanceront dans les rues de l'arrondissement de Lachine, à Montréal, à l'occasion du 10e et dernier critérium de la saison des Mardis cyclistes. Durant 31 tours (50 km) et devant quelques milliers de spectateurs, ces athlètes batailleront ferme afin de triompher lors de cette «grande finale» de la saison 2014.

L'événement, devenu un incontournable pour les cyclistes québécois, voit toutefois quelques nuages noirs planer au-dessus de lui. Le contrat d'un important commanditaire vient à échéance à l'issue de l'épreuve de ce soir, a appris La Presse, et l'organisateur des Mardis cyclistes depuis près de quatre décennies, Joseph Tino Rossi, a subi une opération à la hanche plus ou moins réussie en février dernier.

Présenté sans interruption depuis 1978, l'événement dispose d'un budget annuel de fonctionnement d'environ 100 000$. Si cet important commanditaire ne renouvelle pas son partenariat, le coup pourrait être fatal.

«Les Mardis cyclistes sont reconnus pour leur professionnalisme et visent la perfection. On grossit d'année en année et on ne peut pas se serrer la ceinture davantage, parce que ça se ressentirait automatiquement. Notre image en pâlirait», a confié M. Rossi à La Presse.

Du côté de l'arrondissement de Lachine, qui travaille étroitement avec l'organisation, on a toutefois bon espoir de voir l'événement perdurer. «On parle ici d'un événement majeur, qu'on veut et qu'on va garder», indique Claude Dauphin, maire de Lachine.

Une liste de «candidats potentiels majeurs» a même été établie afin de pallier le départ possible de ce partenaire important, assure M. Dauphin.

Santé

Âgé de 74 ans, le président fondateur des Mardis cyclistes, sur qui repose la majeure partie de l'organisation, éprouve toujours des séquelles de l'opération à la hanche subie il y a six mois.

«J'ai déjà pleuré parce que j'étais inquiet de mon avenir, de ma santé. Il faut dire qu'après mon opération, j'étais souffrant, très souffrant. La récupération a été très longue, mais ça ne m'a pas empêché de travailler pour les Mardis. Au contraire, j'ai redoublé d'ardeur pour éviter que l'événement faiblisse», soutient-il.

Fidèle à sa réputation de fonceur, M. Rossi refuse de «lancer la serviette» et dit avoir encore «le feu sacré».

«Mais je n'accepterai pas de revenir avec un produit de moindre qualité, sous prétexte qu'on n'a pas d'argent», dit-il.

Des athlètes de renom

Au fil des ans, des athlètes de renom ont participé aux critériums des Mardis cyclistes.

Steve Bauer, qui a porté le maillot jaune pendant 14 jours au Tour de France en 1988 et en 1990, est venu tenter l'expérience en 2005. SpiderTech, la défunte équipe professionnelle dirigée par Bauer, est venue souvent à Lachine. «Quand je regarde mes gars courir, ça me tente d'aller les rejoindre», a-t-il déjà déclaré à propos de l'épreuve.

L'Australien Cadel Evans, vainqueur de la Grande Boucle en 2011, est passé par Lachine en 2001. Venant de faire le saut du vélo de montagne à la route, il était encore peu connu. L'Américain Floyd Landis (8e du Tour 2005 et champion déchu pour dopage en 2006) y a également fait un passage remarqué à l'été 2009.

L'événement a aussi accueilli de nombreux Québécois ayant accédé au niveau professionnel au cours des dernières années. À commencer par les retraités David Veilleux (vainqueur d'étape et trois jours en jaune au Critérium du Dauphiné en 2013), qui a qualifié les Mardis cyclistes de «tremplin du cyclisme québécois» la semaine dernière, et François Parisien (vainqueur d'étape au Tour de Catalogne 2013). Sans oublier les coureurs actifs Hugo Houle (AG2R La Mondiale), Guillaume Boivin (Cannondale), Antoine Duchesne (Europcar) et Dominique Rollin, qui vient de signer un contrat avec Cofidis.

370
La course de ce soir est la 370e de l'histoire de l'événement, qui en est à sa 37e saison.

Lambert-Lemay en bonne position

Le Longueuillois Simon Lambert-Lemay (Garneau-Québecor) est en bonne position pour mettre la main sur un deuxième titre consécutif. L'athlète de 24 ans compte 779 points à sa fiche, soit 75 de mieux que son coéquipier Pierrick Naud. L'Ontarien Stephen Keeping (Transports Lacombe) occupe la troisième position après 9 étapes avec 520 points. L'athlète qui ferait une course presque parfaite, ce soir, pourrait récolter plus de 300 points.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer