Source ID:news·20120626·LA·0046; App Source:cedromItem

David Veilleux ne sera pas au départ du Tour de France

David Veilleux, de Cap-Rouge, sera le deuxième remplaçant... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

David Veilleux, de Cap-Rouge, sera le deuxième remplaçant de l'équipe Europcar au Tour de France.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Ce n'est pas encore cette année qu'un Québécois prendra le départ du Tour de France.

Au lever hier, David Veilleux a finalement reçu la confirmation qu'il attendait. Mais pas la nouvelle qu'il espérait.

En effet, le directeur de l'équipe française Europcar, Jean-René Bernaudeau, lui a indiqué qu'il n'avait pas été retenu pour être de la formation qui s'élancera le week-end prochain sur la Grande Boucle.

«Je suis évidemment déçu, car ça reste le rêve d'enfance de tout cycliste», a confié David Veilleux, en fin d'après-midi.

«Mais je ne dirais pas que je suis attristé, puisqu'on ne m'avait rien promis non plus, a-t-il ajouté. J'étais donc mentalement prêt à cette nouvelle, et je comprends que ce ne sont pas des décisions faciles à prendre.»

Mince consolation s'il en est, le coureur de 24 ans est considéré pour être deuxième remplaçant chez Europcar, ce qui, en théorie, n'annule pas toutes ses chances d'accéder au Tour. Il faudrait toutefois que deux membres de l'équipe se blessent pour qu'on fasse appel à lui.

«Si c'était à long terme, ça voudrait dire quelque chose, mais à quelques jours d'avis, ça ne change pas grand-chose, a-t-il précisé. Je suis deuxième remplaçant et non premier pour des raisons logistiques, parce que je n'habite pas en France. Mais ce n'est pas vraiment significatif pour nous.»

Jean-René Bernaudeau lui a néanmoins indiqué que s'il demeurait avec l'équipe, il voyait se profiler un bel avenir pour le coureur originaire de Cap-Rouge et qu'il serait probablement du Tour d'ici quelques années. Le contrat liant Veilleux à Europcar se terminera à la fin de l'année.

Le cycliste profitera donc des prochaines semaines pour prendre du repos et passer du temps avec sa famille et sa copine, avant de retourner s'entraîner en Europe, fin juillet. Il ne sera pas des Jeux olympiques de Londres, où il n'y avait qu'une place disponible pour les Canadiens. Une nouvelle fois, il sera... deuxième remplaçant.

Voeckler y sera

Par ailleurs, le meneur de l'équipe Europcar, Tomas Voeckler, a confirmé hier qu'il serait du Tour de France.

Quatrième au classement général l'an dernier, il souffrait jusqu'à récemment d'une blessure à un genou, mais il a obtenu le feu vert à la suite d'un examen.

Le prologue du Tour aura lieu samedi et la première étape, le lendemain à Liège.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer