L'Italien Alessandro Petacchi a remporté la quatrième étape du Tour cycliste de Suisse, marquée par la chute de plusieurs coureurs en fin de parcours.

ASSOCIATED PRESS

Le sprinter Mark Cavendish menait la course lorsqu'une chute collective s'est produite à quelques dizaines de mètres de l'arrivée de l'étape qui conduisait les coureurs sur 192,2 km entre Schwarzenburg et Wettingen.

L'Allemand Tony Martin a consevé son maillot de leader même s'il a été retardé par la chute multiple à la fin.

Lance Armstrong, qui utilise cette classique de neuf étapes pour mettre la touche finale à sa préparation pour le Tour de France le mois prochain, n'a pas été impliqué dans l'incident, a révélé son équipe.

«J'étais loin derrière et je n'avais aucune chance de gagner autrement, a expliqué Petacchi, visiblement insatisfait de remporter la victoire de cette façon. Peut-être le vent a-t-il joué un facteur dans cette malencontreuse fin d'étape.»

L'équipe de Cavendish (HTC-Columbia) a précisé que le coureur a subi des contusions et des éraflures mais qu'il n'est pas blessé et il sera probablement au départ de la cinquième étape, mercredi.

Cavendish, de l'Ile de Man, est l'un des meilleurs sprinters au monde. Il a remporté six étapes du Tour de France l'année dernière.

L'équipe Columbia-HTC a par ailleurs révélé que son meneur, l'Australien Michael Rogers - vainqueur le mois dernier du Tour de la Californie - s'est retiré de la compétition avant le départ de l'étape, mardi, pour concentrer son entraînement en altitude en prévision du Tour de France.

Mercredi, les concurrents disputeront la cinquième étape longue de 172,5 km entre Wettingen et Frutigen.

La course, remportée l'an dernier par le Suisse Fabian Cancellara, se termine le 20 juin à Liestal.