Source ID:; App Source:

Dominique Rollin inscrit au Tour d'Espagne

Dominique Rollin... (Photo: Reuters)

Agrandir

Dominique Rollin

Photo: Reuters

Le cycliste Dominique Rollin pourrait devenir le troisième Québécois de l'histoire à participer à un Grand Tour. Son nom figure en effet dans la liste préliminaire des partants pour le Tour d'Espagne, dévoilée hier.

L'athlète de Boucherville devrait savoir aujourd'hui s'il est effectivement retenu par son équipe, Cervélo Test Team.

«Ah oui? Tu es plus vite que moi», a réagi Rollin, hier après-midi, quand La Presse lui a appris qu'il faisait partie des neuf partants prévus par ses patrons pour la 64e Vuelta, la troisième course par étapes en importance après le Tour de France et le Giro d'Italie.

Prudent, Rollin refusait de s'emballer en voyant le dossard 68 associé à son nom. La liste est provisoire et compte quatre remplaçants potentiels pour chacune des 22 formations inscrites.

N'empêche, Cervélo Test Team lui a déjà fait miroiter une participation à la Vuelta. Depuis, il a le sommeil léger et il «stresse pas mal». Le cycliste de 26 ans évalue ses chances à «80%.»

«Pour l'instant, je pense bien que j'y serai, a indiqué Rollin, joint à sa résidence située près de Lucerne, en Suisse. Je suis en excellente forme et c'est un peu sur ça que je m'aligne en ce moment. Mais on ne sait jamais. Rien n'est confirmé. Ce n'est pas moi qui tire les ficelles. Je préfère ne pas être déçu plutôt que de me penser au départ et me faire dire non.»

Un rêve

Rollin s'attend à recevoir une réponse définitive aujourd'hui de la bouche de son directeur sportif, le Suisse Marcello Albasini. S'il obtient confirmation, il s'agira bien sûr d'un «rêve qui se réalise».

«Mais, comment dire, ça m'effraie un peu une course de trois semaines, a-t-il candidement admis. Je n'ai jamais fait une course plus longue que 10 jours. Là, on double avec 21 jours de course, et des ascensions que je n'ai jamais affrontées en course. En ce moment, j'aime mieux ne pas y penser.»

À sa première saison avec Cervélo, l'équipe de Carlos Sastre, gagnant du Tour de France 2008, Rollin a marqué des points sur le circuit des classiques printanières, dont une troisième place au Grand Prix de l'Escaut, en Belgique.

Fin avril, il s'est aligné au prestigieux Tour de Romandie, où il a abandonné à la quatrième étape. «Chaque jour, j'étais dans les voitures (de la caravane). Je peinais à avancer», a-t-il raconté. Quelque chose clochait. Il n'a compris que quelques semaines plus tard le mal qui l'affligeait: une mononucléose.

Contraint au repos pendant deux mois, il est revenu en Amérique du Nord pour refaire ses forces. Il a passé une semaine à Philadelphie pour retrouver son entraîneur personnel, le Canadien Brian Walton, qui l'a remis sur les rails.

Rollin a repris la compétition le mois dernier au Tour de Delta, en Colombie-Britannique. Il a enchaîné avec deux courses en Europe, le Brixia Tour, en Italie, et le Tour du Danemark, où il a refait le plein de confiance. «J'ai fait 10 jours de course en 12 jours. C'est déjà une bonne charge pour me tester, a évalué le champion canadien de 2006.

Je n'avais pas d'objectif en tant que tel. J'étais plutôt là pour reprendre la forme et donner un coup de main à l'équipe.»

Garder le moral

En fin de compte, Rollin estime que le repos forcé lui a permis de garder le moral pour cette fin de saison, alors que plusieurs coureurs récupèrent après un calendrier estival chargé. «J'arrive donc un peu plus frais. C'est comme si c'était un début de saison pour moi.»

Si sa sélection se confirme, Rollin deviendra le deuxième Québécois à prendre part à la Vuelta. En 1994, le Montréalais Gianni Vignaduzzi avait complété l'épreuve au 121e rang au sein d'une équipe italienne.

Un seul autre québécois a déjà pris le départ d'un Grand Tour. Pierre Gachon, un Parisien d'origine qui a émigré à Montréal avec sa famille après la Première Guerre mondiale, a participé au Tour de France de 1937. Il a abandonné durant la première étape. M. Gachon a été intronisé au Temple de la renommée du cyclisme québécois en 1988.

Le Tour d'Espagne se déroulera du 29 août au 20 septembre. Le départ sera donné à Assen, aux Pays-Bas. Deux autres Canadiens font partie de la liste des inscrits, soit Ryder Hesjedal et Svein Tuft, deux membres de l'équipe américaine Garmin-Slipstream.

 




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box;tpl:300_billet-brunet.tpl:file;

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer