Le Belge Tom Boonen (Quick Step) a remporté la huitième édition du Tour du Qatar cycliste vendredi à Doha où la 6e et dernière étape est revenue au Britannique Mark Cavendish (Columbia), vainqueur au sprint devant les Allemands Robert Förster, 2e, et Heinrich Haussler, 3e.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Il s'agit du troisième succès final de Boonen au Qatar. Il s'était déjà imposé en 2005 et 2008.

Encore marqué par le décès subit de son compatriote Frederiek Nolf, retrouvé mort jeudi matin dans sa chambre d'hôtel, le sprinter flamand a contenu sa joie sur le podium protocolaire.

«Je n'avais pas le coeur à rouler aujourd'hui. Fred nous a accompagnés toute la journée. C'était une journée particulière. Dès le matin au petit déjeuner, le climat était très pesant», a commenté Boonen à propos du jeune (21 ans) coureur de la formation Topsport dont la dépouille était en cours de rapatriement vers la Belgique vendredi après-midi.

Sur les 121 kilomètres séparant Sealine Beach de l'arrivée à Doha, Boonen s'est contenté de gérer sa course afin de préserver son avantage (10 secondes) sur ses plus proches poursuivants au classement.

Gêné par un écart de l'Italien Danilo Napolitano à 1500 mètres de la ligne, Boonen n'a pu se mêler au sprint remporté par Cavendish avec deux longueurs d'avance sur Forster.

«Deux victoires: mon bilan est plutôt bon. Ce Tour du Qatar fut une expérience enrichissante et importante au niveau de la confiance car j'y ai battu des sprinters de haut niveau», a expliqué le Britannique qui va rejoindre le Tour de Californie, «premier gros objectif de l'équipe Columbia», a-t-il ajouté.

Il y retrouvera sur sa route Tom Boonen, qui a assuré vendredi que «Mark Cavendish n'est pas imbattable au sprint, mais à l'unique condition de ne faire aucune erreur».