On se croirait comme en 2008, avec Paul Pierce qui mène les Celtics de Boston à la victoire en finale de la NBA, les plaçant du coup à un seul gain d'un autre championnat.

ASSOCIATED PRESS

Pierce a inscrit 27 points - sa meilleure performance au cours de la présente finale - et les Celtics ont résisté aux 38 points de Kobe Bryant pour battre les Lakers de Los Angeles 92-86 dimanche soir et ainsi prendre une avance de 3-2 dans la série.

Le sixième match aura lieu mardi soir à Los Angeles, et une victoire ce soir-là, ou dans le match no 7 également en Californie jeudi, procurerait aux Celtics un 18e titre de la NBA.

Pierce avait été nommé joueur par excellence des séries en 2008 lorsque son équipe avait vaincu ces mêmes Lakers pour hisser une 17e bannière au plafond du TD Garden, ce qui constitue présentement le record de la ligue.

Bryant a été nommé joueur par excellence l'an dernier lorsque les Lakers ont éliminé le Magic d'Orlando pour leur 15e championnat.

Dimanche soir, Bryant a fait tout ce qu'il pouvait pour garder les siens dans le coup.

Il a marqué 23 points de suite pour les Lakers entre 4:23 du deuxième quart et 12:44 au troisième. Mais c'est également durant cette séquence que les Celtics se sont forgé leur plus grande avance, soit de 13 points.