L'Angleterre a de nouveau produit la meilleure impression lors de la deuxième journée du Tournoi des six nations en remportant une éclatante victoire (59-13) sur l'Italie et aura pour prochaine cible la France, victorieuse (25-22) en Irlande, deux semaines avant de se rendre à Twickenham.

Publié le 13 févr. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le pays de Galles, de son côté, s'est replacé dans la compétition en allant s'imposer (24-6) samedi en Écosse. Le XV du Chardon, étrillé dans son antre de Murrayfield, semble promis à lutter pour éviter la dernière place avec l'Italie, malgré le renouveau annoncé chaque année.

Idéalement lancée par un premier succès au pays de Galles (19-26), l'Angleterre s'est promené samedi pour la première de ses trois sorties à Twickenham, avant la réception des Français, puis des Ecossais et un ultime déplacement en Irlande.

Le XV de la Rose a inscrit rien moins que huit essais, dont un quadruplé de l'ailier Chris Ashton, à des Italiens complètement dépassés. Tout semble réussir aux Anglais, menés à la baguette par une charnière Ben Youngs-Tobby Flood rayonnante dans l'animation du jeu.

Pour les Anglais, la reconquête du titre, qu'ils n'ont plus remporté depuis 2003, année de leur unique sacre en Coupe du monde, passe à présent par une victoire contre le XV de France, laminé (10-34) en 2009 pour sa dernière venue à Twickenham avec un cinglant 29 à 0 à la pause encore dans toutes les mémoires françaises.

Les Français, qui ne se sont plus inclinés dans le cadre du Tournoi depuis ce sinistre 15 mars 2009, ont rapporté un succès ambigu d'Irlande dimanche.

Certes, le XV de France, tenant du Grand Chelem, a su se défaire du piège tendu par le XV du Trèfle et est toujours en course pour conserver son titre mais ses carences défensives, avec de nouveau trois essais encaissés comme contre l'Ecosse la semaine passée, sont de très mauvais augure avant de se mesurer au favori de la compétition.

L'Irlande, de son côté, subit sa première défaite du Tournoi après avoir obtenu un difficile succès en Italie (11-13). Le XV du Trèfle n'a à présent d'autre choix que d'aller s'imposer en Ecosse le 27 février pour conserver une chance de remporter la compétition.

Le XV du Trèfle, qui a pourtant inscrit trois essais aux Français, a payé sa grande indiscipline, sanctionnée par six pénalités des demis de mêlée Morgan Parra et Dimitri Yachvili.

Les Irlandais comptent à présent se relancer en Ecosse. Leurs hôtes devront pourtant absolument l'emporter pour éviter que ne se profile la cuillère de bois, avant une finale de bas de tableau d'ores et déjà programmée contre l'Italie le 12 mars.