La Québécoise Isabel Latulippe a offert d'excellentes performances au Grand Prix d'Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, alors qu'elle a vaincu des judokas mieux classées qu'elle et obtenu une cinquième place.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans la catégorie des moins de 48 kg, où elle occupe le 65e rang mondial, Latulippe a éliminé par ippon l'Irlandaise Lisa Kearney en première ronde et la Bélarusse Volha Leshchanka lors des huitièmes de finale. Kearney et Leshchanka sont respectivement 22e et 24e au classement international.

Latulippe a ensuite croisé le fer avec la Roumaine Alina Dumitru, championne olympique et médaillée de bronze lors des plus récents championnats mondiaux.

Malheureusement, Dumitru a éliminé Latullipe à 1:25 par ippon. La Roumaine a ensuite poursuivi sa route jusqu'à l'obtention de la médaille d'or du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Latulippe a confié être heureuse de pouvoir poursuivre son retour vers le sommet, elle qui a été forcée à l'inactivité de janvier 2009 à janvier dernier en raison d'une grave commotion cérébrale. Deux autres judokas québécois étaient en action aux Émirats arabes unis. Il s'agissait de Guillaume Perrault chez les moins de 81 kg, et d'Amy Cotton du côté des moins de 78 kg. Perrault, 43e au classement international, a perdu son duel initial quand le Russe Sirazhudin Magomedov, cinquième au monde, a marqué ippon après 58 secondes.

Exemptée de la première ronde, Cotton, classée 20e, s'est de son côté inclinée par waza-ari face à la Polonaise Daria Pogorzelec, 21e au monde.