Source ID:; App Source:

Oracle obtient gain de cause devant la justice

BMW Oracle... (Photo: Bloomberg)

Agrandir

BMW Oracle

Photo: Bloomberg

Agence France-Presse
New York

Le syndicat américain Oracle a obtenu gain de cause face aux Suisses d'Alinghi devant la justice américaine concernant les modalités de la prochaine Coupe de l'America, une décision qui ouvre la voie à un duel de multicoques entre les deux syndicats en 2010.

Ce verdict infirme une décision de l'an dernier qui autorisait Alinghi à choisir le Club Nautico Espanol de Vela (CNEV) comme «challengeur de référence» chargé de fixer les règles avec le défenseur, et remet donc en question le calendrier et les modalités établis pour la 33e édition.

«Nous sommes très satisfaits de la décision», a déclaré à l'AFP la porte-parole d'Oracle, Jane Eagleson. «Nous examinons attentivement la décision et nous devrions avoir plus à dire dans quelques jours».

«Nous avons toujours considéré que la Coupe de l'America devait se disputer sur l'eau. Aujourd'hui (...), le Golden Gate Yacht Club a gagné le droit d'affronter la Société nautique de Genève. Nous allons à présent discuter avec eux les termes de la régate et allons nous préparer pour la défense de la 33e Coupe de l'America», a déclaré Alinghi dans un communiqué.

La cour d'appel de l'État de New York a donné raison aux avocats du Golden Gate Yacht Club (GGYC), représentant d'Oracle, qui estimaient que le CNEV, représentant le Desafio Espanol, était un club fictif qui ne répondait pas aux critères du «Deed of gift», document fondateur de l'épreuve.

Ce document stipule que le club auquel est affilié le syndicat doit organiser une régate annuelle en mer, ce qui n'est pas le cas des Espagnols. En première instance, le tribunal avait jugé que les termes étaient trop flous pour barrer la route au CNEV. Jeudi, les juges d'appel ont considéré qu'il n'y avait «pas d'ambiguïté» et que le «challengeur de référence» devait avoir organisé au moins une régate de ce type par le passé.

«Vive la 34e coupe»

Dans cet interminable litige, lancé en juillet 2007 par Oracle après la victoire d'Alinghi dans la 32e édition de la Coupe à Valence (Espagne), les Américains accusent les Suisses d'avoir fixé avec le défi espagnol des règles inéquitables en leur faveur.

Oracle a désormais le droit d'exiger un duel au meilleur des trois régates entre son multicoque et celui d'Alinghi. Oracle s'est dit prêt à négocier la tenue d'une régate traditionnelle, avec de multiples challengeurs et la tenue d'éliminatoires, en 2010 à Valence. Le duel «n'est pas la seule option», a assuré Mme Eagleson.

Mais début mars, le patron d'Alinghi, Ernesto Bertarelli, avait estimé qu'il serait difficile de négocier avec les Américains.

«Du coup, la 33e Coupe de l'America va probablement être un duel de multi entre Oracle et Alinghi», a déclaré à l'AFP Marc Pajot, patron du défi français «French Spirit».

«Et vive la 34e Coupe, qui sera de nouveau ouverte aux multiples challenges. Pour nous, ce sera un délai d'un an de plus pour nous préparer, ce n'est pas un problème. Cette décision est bonne car l'image de la Cup avait été fortement détériorée par cette bataille juridique», a ajouté le skippeur français.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer