Les judokas canadiens ont fait belle figure lors de la Super Coupe du monde disputée cette fin de semaine à Rotterdam, aux Pays-Bas.

LA PRESSE CANADIENNE

Isabel Latulippe (48 kg) et Amy Cotton (78 kg) ont toutes deux connu des parcours parfaits dans leur catégorie respective afin de mettre la main sur l'or, tandis que Scott Edward (100 kg) est monté sur la troisième marche du podium.Latulippe, de Saint-Hubert, a ouvert le bal, samedi, en remportant sa deuxième médaille d'or en autant de semaines.

La judoka de 25 ans évoluant chez les 48 kg, qui était aussi montée sur la plus haute marche du podium à la Coupe du monde de Birmingham (Grande-Bretagne), a remporté ses quatre combats, incluant une victoire en finale contre l'Italienne Valentina Moscatt.

«Je pensais que ça allait être plus dur comme combat et j'étais prête. Finalement, j'ai dominé tout le long, a relaté Latulippe. L'Italienne a pris une pénalité au début du combat et ensuite elle est venue vers moi et je l'ai contrée en réussissant un ippon, ce qui m'a donné une victoire automatique.»

Latulippe a également souligné le travail de l'entraîneur montréalais Sergio Pessoa, qui l'a bien conseillé au cours de ses combats.

«J'ai eu une très bonne collaboration avec mon entraîneur. Il m'a bien guidée dans mon combat et je l'ai écouté. Nous avons eu une très bonne collaboration.»

Cotton, une Montréalaise d'adoption, a imité sa compatriote en gagnant la finale chez les 78 kg, contre la Russe Anastasiya Matrosova. C'est en immobilisant son adversaire au sol que Cotton s'est assurée de sa victoire.

«Mon travail au sol a été très efficace cette fin de semaine. Je suis parvenue à remporter deux combats de cette façon», a-t-elle indiqué.

Cotton, originaire de Judique, en Nouvelle-Ecosse, avait auparavant battu, en demi-finale, la Néerlandaise Marhinde Verkerk. Elle avait aussi eu le dessus sur une autre représentante du pays-hôte, Rachel Shoonderbeek, à son premier combat de la journée.

«Je suis vraiment contente ! Je suis restée concentrée toute la journée en pensant un match à la fois. Je voulais tellement gagner mes trois combats et je suis soulagée de l'avoir réalisé. Je savais que j'étais la plus forte.»

Edward, de Calgary, a entamé sa journée en baissant pavillon face à Thijs Dekker, des Pays-Bas. L'albertain évoluant chez les moins de 100 kg s'est cependant bien repris au repêchage, obtenant des victoires contre le Russe Roman Polosin et le Géorgien Levan Razmadze pour ravir la médaille de bronze.

Dans la catégorie des moins de 57 kg, Joliane Melançon, de Blainville, s'est classée cinquième, tandis que l'Albertaine Laurie Wiltshire, de Fort McMurray, a terminé septième chez les 52 kg.

Alexandre Emond, de Varennes, a terminé au septième rang dans la catégorie des 90 kg. Chez les 66 kg, le Montréalais Michal Popiel n'a pu obtenir de classement ayant perdu son premier combat.

Les judokas canadiens participeront au tournoi Rendez-Vous Canada à Montréal, en fin de semaine prochaine.