Les Alouettes vont-ils regretter de ne pas avoir réembauché Avon Cobourne? C'est la question que plusieurs se posent à l'aube de la nouvelle saison.

François Fournier LA PRESSE

Cobourne offrait une couverture exceptionnelle à Anthony Calvillo et savait faire la différence lorsqu'on lui donnait le ballon.

D'ailleurs, l'an dernier, Calvillo a été solidement frappé et même blessé lors de l'absence de Cobourne dans l'alignement.

Lors des deux dernières saisons, Cobourne a été un facteur déterminant dans les victoires des Als en séries, recevant même le titre de joueur le plus utile du match de la Coupe Grey en 2009.

Cobourne voulait revenir à Montréal, mais les négociations avec Jim Popp n'ont jamais abouti, au grand dam du demi.

Libre comme l'air à l'ouverture du marché des joueurs autonomes de la LCF en février dernier, les Tiger-Cats de Hamilton se sont empressés de le mettre sous contrat.

Maintenant, les Ti-Cats espèrent profiter de la fougue, de la détermination et de l'expérience de Cobourne pour renouer avec le succès.

Ce soir, l'ancien numéro 6 - maintenant le 22 - croisera le fer avec ses anciens coéquipiers lors du dernier match préparatoire des deux équipes.

Un excellent papier sur Cobourne ce matin sous la plume de Mark Masters, du National Post.

Consultez aussi l'excellente couverture du camp des Alouettes de mon collègue Miguel Bujold, de même que la première chronique de l'ancien maraudeur des Alouettes, Matthieu Proulx, que vous pourrez lire chaque semaine dans nos pages.

>>> Suivez-moi sur Twitter

Un peu de terre avec ça?

Vous savez sans doute que Derek Jeter s'approche de la marque des 3000 coups sûrs en carrière. Présentement, il est à six coups sûr de la marque, mais il doit patienter en raison d'une blessure à un mollet.

Qu'à cela ne tienne, la puissante machine de marketing et de «merchandising» des Yankees est à l'oeuvre pour capitaliser sur l'événement lorsqu'il se produira. Leur dernière trouvaille: des petites capsules contenant une cuillère à soupe de terre provenant de la boîte des frappeurs et des portions de terrain que Jeter aura foulé le soir de l'événement.

Bien sûr, il faut que Jeter batte la marque au Yankee Stadium pour que le plan se concrétise.

Les capsules seront vendues telles quelles ou imbriquées dans d'autres souvenirs - bâtons, cadres, etc.

Il y a tout un protocole de validation de la terre en question par les autorités du baseball majeur pour confirmer l'authenticité de la poussière encapsulée.

À quand la petite mèche de cheveu ou la fiole de sueur?

La ville fantôme de McCourt

Ça va mal pour les Dodgers! Très mal! La preuve.

Soir de gala dans la LNH

Ce soir, la LNH remettra ses trophées individuels pour la saison 2010-2011 à Las Vegas. Un aperçu des nommés et des gagnants probables dans chaque catégorie.

La misère des riches

Un petit texte intéressant sur des «ajouts particuliers» à la demeure de certains athlètes. Du terrain de football dans la cour au terrain de basketball intérieur, en passant par le garage à la Jetsons.

Photo: AP

Derek Jeter