(Cologne) L’Angleterre, qualifiée avant le coup d’envoi, n’est parvenu ni à convaincre, ni à battre la Slovénie mardi à Cologne (0-0), dans le dernier match du groupe C dans lequel elle termine néanmoins à la première place.

Les Slovènes, troisièmes du groupe, se qualifient également pour les huitièmes de finale de l’Euro-2024, une première dans leur histoire durant laquelle ils ne s’étaient jamais extrait d’un groupe lors d’un grand tournoi.

En huitièmes de finale, les « Three Lions » pourraient affronter les Pays-Bas, troisièmes du groupe D, celui de la France, mais il faudra attendre les résultats des derniers matchs de groupe mercredi pour connaitre de façon certaine leur adversaire.

Mais que le statut de favoris de la compétition semble difficile à assumer pour les partenaires de Jude Bellingham, étincelant toute la saison avec le Real Madrid, une nouvelle fois décevant avec sa sélection.

PHOTO ANDREEA ALEXANDRU, ASSOCIATED PRESS

Les Slovènes ont explosé de joie au coup de sifflet final. Pour une première fois de son histoire, le pays se qualifie pour les huitièmes de finale de l’Euro.

Trop prévisibles, pas assez explosifs, ni lui, ni aucun autre de ses coéquipiers n’est parvenu à réellement mettre en danger une équipe de Slovénie parfaitement en place défensivement.

En tentant de procéder en contre, les Slovènes ont néanmoins exposé leur limite offensive n’approchant qu’à de trop rares occasions, stériles, le but de Jordan Pickford, le gardien anglais.

Troisièmes de ce groupe de l’ennui, dans lequel Danois et Serbes, dans l’autre rencontre mardi, n’ont pas réussi non plus à se départager ni à inscrire le moindre but, leur bonheur était ailleurs, quand au coup de sifflet final de Clément Turpin, l’arbitre français de la rencontre, ils ont explosé de joie, communiant de longues minutes avec leurs supporters venus en nombre.

Le Danemark, tenu en échec par la Serbie (0-0), se qualifie pour les huitièmes

Au bout du suspense et grâce au classement fair-play, le Danemark de Kasper Hjulmand s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024, avec son match nul contre la Serbie (0-0), prenant rendez-vous avec l’Allemagne samedi (21 h) à Dortmund.

PHOTO DAMIEN MEYER, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Danemark, face à la Serbie, et la Slovénie, face à l’Angleterre, se sont livrés un duel à distance entre Munich et Cologne pour la deuxième place d’un groupe C très serré, dont la première place est revenue à une Angleterre peu convaincante.

À Munich, les Danois ont globalement dominé les débats sans réussir à se mettre à l’abri et sans même porter un énorme danger sur le but serbe de Predrag Rajkovic. Et dans le temps additionnel de la seconde période ils se sont faits quelques sueurs froides inutiles, mais Kasper Schmeichel, quasiment pas sollicité durant la rencontre, a sorti deux parades pour conserver le match nul et la qualification.

Le message d’encouragement de Novak Djokovic, engagé dans une course contre la montre pour Wimbledon (1er-14 juillet) et les Jeux olympiques à Paris (26 juillet-11 août) mais présent dans les tribunes du stade de Munich, n’aura pas suffi.

Dominateurs en première période avec la possession de la balle, les Danois se sont créé les occasions les plus franches, notamment avec Christian Eriksen, dont la frappe à l’entrée de la surface de réparation a été repoussée du bout des doigts par le gardien serbe Predrag Rajkovic.