(Montréal) Vicky Savard et ses coéquipières de l’équipe canadienne de volleyball se sont rapprochées d’une qualification aux Jeux olympiques de Paris, jeudi, en raison d’une remontée victorieuse contre les Japonaises en Ligue des nations.

Les Canadiennes ont perdu les deux premières manches 25-23 et 25-22 face à l’équipe locale, qui est aussi en quête de son billet pour jouer dans la capitale française cet été.

La troupe de l’entraîneure-chef Shannon Winzer a ensuite forcé le bris d’égalité en remportant les deux manches suivantes, 25-20 et 25-21. Elle a fermé les livres en s’imposant 16-14 en fin de partie.

« Il s’agit là d’une grosse victoire pour nous, a déclaré Shannon Winzer à la fédération canadienne. Nous savions que nous devions être patientes à l’attaque et travailler dur en défense autour de nos contres. Après avoir perdu les deux premières manches par un pointage serré, nous avons trouvé notre rythme et notre confiance en troisième et nous avons foncé à partir de là. Nous avons déployé un gros effort d’équipe aujourd’hui (jeudi) ! »

Ses protégées ont d’ailleurs dominé au filet en réussissant 13 blocs, contre 6 dans le camp japonais. Elles ont également mené au chapitre des attaques marquantes au compte de 68-67.

Cette victoire s’avère cruciale pour les joueuses de l’unifolié qui occupent présentement le huitième rang du classement général de la Ligue des nations avec une fiche de 6 victoires et 4 défaites. Les huit meilleures équipes accéderont à la ronde éliminatoire.

L’affrontement contre les Pays-Bas sera d’une grande importance vendredi, puisque les Néerlandaises ne se trouvent qu’à une victoire des Canadiennes. Ces dernières concluront la phase préliminaire dimanche contre les Françaises. Pendant ce temps, les représentantes des Pays-Bas se mesureront aux Sud-Coréennes, 34es au monde.

En ce qui a trait à la qualification olympique, le Canada et les Pays-Bas luttent pour le cinquième et dernier billet disponible, question d’ajouter un enjeu capital au duel de vendredi.