(Tokyo) Le stade national de Tokyo, qui a coûté 1,4 milliard à bâtir au gouvernement japonais en vue des Jeux olympiques d’été de l’an dernier, est envisagé pour la présentation des Championnats du monde d’athlétisme.

Publié le 25 mai
Stephen Wade Associated Press

Une équipe d’inspecteurs de World Athletics — l’organisation qui chapeaute l’athlétisme sur la planète — a rencontré la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike mercredi et devrait visiter le stade jeudi.

Les prochains Mondiaux d’athlétisme, qui ont été reportés en 2021 afin de permettre la présentation des Jeux olympiques, se dérouleront en juillet à Eugene, en Oregon. Budapest, en Hongrie, doit accueillir ceux de 2023.

Tokyo sera la favorite pour l’obtention des Mondiaux de 2025. Ce choix devrait être annoncé en juillet prochain. Les Mondiaux de 2027 restent également à être précisés.

Antti Pihlakoski, le directeur de l’équipe d’inspection, a encensé Tokyo. Cependant, ni Koike ni lui n’ont voulu répondre aux questions des journalistes lors d’une brève opportunité photo qui s’est déroulée à l’intérieur d’un bâtiment du gouvernement métropolitain de Tokyo.

Pihlakoski a néanmoins indiqué que World Athletics a quatre villes candidates sur les rangs pour 2025. Il ne les a pas énumérées, mais des rumeurs circulent au sujet de Tokyo, la capitale du Kenya, Nairobi, Singapour et un stade en Pologne.