(Savone) Le sprinter italien Marcell Jacobs a enregistré un chrono modeste à son premier 100 mètres depuis qu’il est devenu champion olympique, mercredi, ce qui ne l’a pas empêché de remporter la prestigieuse épreuve dans une compétition d’athlétisme à Savone.

Publié le 18 mai
Associated Press

Jacobs a dominé les vagues préliminaires et gagné sa demi-finale en 9,99 secondes, mais il n’a pas affiché la même puissance en finale. Il a tout de même franchi le fil d’arrivée en premier, en 10,04 secondes.

« J’ai éprouvé de petits ennuis ; je croyais pouvoir faire mieux qu’en demi-finale, a admis Jacobs sur les ondes de la chaîne d’État RAI. Il me manque cette étincelle. Je me disais que ce serait peut-être bénéfique de ne pas m’entraîner cette semaine, mais c’est ma première course de l’année, et il me reste encore du temps avant les Mondiaux. »

Les Championnats du monde commenceront le 15 juillet à Eugene, en Oregon.

Jacobs n’a pas couru à l’extérieur depuis son étonnante victoire en finale du 100 m aux Jeux olympiques de Tokyo en août dernier. L’Italien en avait même profité pour établir un nouveau record européen, en 9,80 secondes.

Il avait cependant gagné le titre mondial du 60 m en salle en mars.

L’athlète âgé de 27 ans devait participer à la Classique Kip Keino plus tôt ce mois-ci, mais il a été hospitalisé au Kenya en raison d’un possible empoisonnement alimentaire. Jacobs a passé deux nuits à l’hôpital à Nairobi en raison d’une gastroentérite aiguë.

L’ascension fulgurante de Jacobs avait commencé à Savone l’an dernier, lorsqu’il avait établi le record italien sur 100 m en 9,95 secondes. C’était alors la première fois qu’il franchissait la barre de 10 secondes sur la distance.