Après 40 ans à Radio-Canada, l’animatrice Marie-José Turcotte accroche son micro.

Mis à jour le 11 mars
La Presse

Turcotte met ainsi fin à une grande carrière au cours de laquelle elle aura remporté de nombreuses distinctions.

En 1985, elle est devenue la première femme journaliste aux sports à la télévision d’ici. Trois ans plus tard, elle devenait la première à animer une émission de sport au Québec.

Au fil des années, Marie-José Turcotte a signé de nombreux reportages et animé une grande variété d’émissions couvrant des compétitions nationales et internationales. Le public l’associe généralement aux Jeux olympiques et paralympiques, dont elle a couvert 17 éditions, dont 15 à titre de chef d’antenne.

Turcotte quitte le milieu avec en poche 15 prix Gémeaux, le titre d’Immortelle de la télévision décerné par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ainsi que le prix du journalisme René-Lecavalier, entre autres. Elle a aussi été nommée Femme de l’année en communication par la Fondation du YWCA et femme la plus influente de l’année par l’Association canadienne de l’avancement pour les femmes, du sport et de l’activité physique.

L’animatrice est également devenue membre de l’Ordre du Canada en 2014 pour avoir contribué à ouvrir les portes du métier de journaliste aux femmes et pour avoir mis de l’avant le sport féminin tout au long de sa carrière.

« À Radio-Canada comme ailleurs, les femmes occupent une place sans cesse croissante dans la couverture des sports à la télé, soutient le vice-président principal de Radio-Canada, Michel Bissonnette. Tant par sa passion que par l’excellence de son travail, année après année, Marie-José Turcotte aura été le fer de lance de cette évolution et une inspiratrice pour des générations de communicatrices. Je la remercie chaleureusement pour sa carrière exemplaire à Radio-Canada. »

Turcotte conclura officiellement sa carrière à l’antenne avec l’animation des Jeux paralympiques d’hiver de Pékin, dont la dernière émission sera diffusée ce dimanche, à 15 h, sur Ici Télé.