Les lecteurs ont parlé, et parmi les choix proposés par nos journalistes, vous avez fait de Muhammad Ali le plus grand athlète de tous les temps dans une proportion de 34 %. Jesse Owens (16 %), Michael Jordan (15 %) et Michael Pehlps (14 %) sont plus loin derrière, mais à quelques votes d’écart l’un de l’autre.

l'équipe des sports
La Presse

Surtout, vous nous avez ensevelis de vos suggestions et, au fond, c’est toujours ce qui nous intéresse le plus. Alors, sans plus tarder, voici vos commentaires :

« Terry Fox. Il a couru en moyenne 42 km chaque jour pendant 143 jours consécutifs. Faut avoir de la détermination pour faire ce qu’il a fait. Pour moi, c’est mon athlète de cœur. » (René Héroux)

« Maurice Richard. Un athlète qui devait affronter des dizaines de joueurs qui voulaient le blesser parce qu’il était le meilleur, parce qu’il était francophone. Il devait se battre pour faire respecter son statut dans chaque ville anglophone. Il devait rester fier et gentleman pour le bien collectif des Canadiens français. Vous connaissez l’histoire. » (Guillaume Bois)

« Ce sont tous de super athlètes, c’est pratiquement impossible de dire qui est le plus grand. Il y a deux volets dans vos choix. Athlètes purs, aux qualités physiques incroyables, et ambassadeurs comme Muhammad Ali. Bref, ça reste une question de préférences. Quand on parle d’athlètes purs, aux qualités athlétiques incroyables, j’aurais aimé voir Mathew Fraser et Rich Froning, athlètes de CrossFit. (Mathieu Rivest)

« Pelé n’est-il pas le meilleur joueur dans le sport le plus populaire de la planète ? » (Frédérick Passemard)

« Vous avez oublié le sport le plus pratiqué au monde, le soccer. Des joueurs comme Pelé, Maradona, Messi et Ronaldo, qui ont été 15 ans au sommet d’un sport où il y a 250 millions de joueurs ! Imaginez le nombre de jeunes qui poussent pour avoir ta place, tu dois être un athlète complet. Tom Brady joue dans une équipe de 53 joueurs et sa défense a un gros impact sur ses victoires, rien de comparable. Au basketball, tu dois être aussi talentueux en attaque qu’en défense. » (Manuel Goncalves)

« On a souvent oublié un très grand athlète. Henri Richard. » (Robert Cyr)

PHOTO ROBERT NADON, ARCHIVES LA PRESSE

Henri et Maurice Richard

« Tiger Woods : domination, force physique et mentale (combinée) inégalée à son apogée, même pour un sport comme le golf. » (Yvon)

« Mathew Fraser, cinq fois champion du monde de CrossFit, qui a dominé d’une telle façon qu’il n’avait même pas à compétitionner lors des dernières épreuves aux Championnats du monde. » (Greg Lanctot)

« Wayne Gretzky. Pourquoi ? Il a réécrit le livre des records de la LNH ! Il a outrageusement dominé sur une période de plus de 10 ans. Il y a 61 records à son nom dans la LNH. Il a mené les Oilers à une dynastie au cours des années 1980. Il est l’ambassadeur de la ligue. Si vous demandez à tous les membres de la communauté sportive de nommer le plus grand joueur de l’histoire du hockey, vous allez recevoir une repose unanime : Gretzky ! Il n’y a pas un autre sport où un athlète est universellement reconnu comme le plus grand. Par exemple, au basketball : Jordan ou LeBron ? Au football : Brady ou Montana ? Au baseball : Ruth ou Bonds ? (Philippe Marois)

« On l’a dans notre cour ! Mikaël Kingsbury. Qui domine autant son sport que lui ? À moins que ce ne soit pas un sport ! » (Alain Nicol)

« Vous avez oublié Henri Richard, il a 11 bagues de la Coupe Stanley avec la même équipe. Vous avez oublié aussi Lewis Hamilton avec 7 championnats de Formule 1. » (Louis Bérard)

PHOTO GIUSEPPE CACACE, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Lewis Hamilton

« Sans contredit, le roi Pelé. Dans un sport réellement international, avec toutes les exigences reliées à l’aspect culturel et les attentes démesurées des fans de foot, Pelé était l’ultime guerrier. La combinaison de finesse, d’habiletés athlétiques, d’intelligence, d’humilité et de combativité, tout au long d’une longue carrière fructueuse, fait de lui le plus grand athlète de tous les temps. Toujours humble dans la victoire, résilient dans la défaite, excellent ambassadeur de son sport (comparativement à Maradona et ses nombreuses frasques qui se sont terminées par une mort causée par ses excès), Pelé était le roi du sport le plus pratiqué sur la planète. Pensez-y un peu, Jordan, Federer, Brady, Williams, Bolt et compagnie ont eu un rayonnement planétaire d’abord et avant tout marketing. Pelé était le roi des pauvres, des démunis, des sans-paroles. Ça lui donne une dimension plus humaine que commerciale, à mon humble avis. » (Yves Lahaie)

« Bonjour, je trouve dommage que les noms de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne soient mentionnés par aucun des journalistes. Le soccer étant le sport le plus populaire et joué dans le monde. Messi est le G.O.A.T. du sport le plus populaire et ayant le plus d’impact et d’influence dans le monde. » (Harold Madrazo)

« Manny Pacquiao : huit championnats du monde dans huit catégories différentes. Quand on parle d’un athlète, on parle de capacité physique et de succès. Oui, Ali a marqué l’histoire, mais pas uniquement par son sport. » (François Croteau)

« Un sport un peu négligé : le cyclisme, avec des tours démentiels (Tour de France, Giro, Vuelta) et des épreuves comme Liège-Bastogne-Liège avec ses pavés… Pour moi, Eddy Merckx était un géant. Meilleur rouleur, meilleur sprinter et meilleur grimpeur, il raflait le maillot jaune, vert et à pois. On le surnommait le Cannibale… il mangeait tous ses adversaires. » (Paul Chacon)

« Jackie Robinson. Un grand joueur, et parmi tous les obstacles qu’il a vécus, peu d’hommes auraient continué, mais il a persisté et a montré la voie à toute l’humanité. » (Georgette Franchino)

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Jackie Robinson

« Pour moi, c’est Roger Federer, sans conteste. En plus d’être détenteur du plus grand nombre de victoires, sa longévité parle d’elle-même. Il a été et continu d’être un exemple positif pour les jeunes et moins jeunes amateurs de tennis ! » (Dominique Deschesnes)

« Selon moi, le plus grand athlète de l’histoire est Jim Thorpe. Athlète très polyvalent, il a gagné une médaille d’or au pentathlon et au décathlon aux Jeux olympiques de 1912. Joueur de football universitaire et professionnel. Joueur professionnel de baseball et de basketball. Il a fait tout ça quand les méthodes d’entraînement n’étaient aucunement comparables à celles d’aujourd’hui. Pour moi, il est le plus grand à cause de sa polyvalence et de son excellence dans plusieurs disciplines. » (Pierre Maltais)

« Valentino Rossi, coureur de MotoGP, haut la main ! Il a eu 42 ans le 16 février, actif chez les professionnels depuis 1996, et d’une précision sur un circuit encore digne d’un chirurgien avec des pointes de 350-355 km/h qui fait l’envie de ses compétiteurs. Rien de comparable avec la Formule 1 automobile. Tout un phénomène, ce type. L’adrénaline à son sommet ! (Raymond Biron)

« Un seul athlète a remporté les Coupes Memorial, Stanley et Grey. En plus d’exceller au hockey et au football, il a été champion canadien de boxe, champion ontarien de lutte et champion AAA au baseball. Membre des Temples de la renommée de trois sports (hockey, crosse et football canadien). C’était vraiment un athlète exceptionnel comme il s’en fait peu. Chaque année, le Canada remet un prix à l’athlète masculin de l’année, ce prix porte son nom : Lionel Conacher. » (Guy R. Lapointe)

« Je serais curieux de faire cet exercice avec des journalistes provenant de chaque continent et entendre leurs visions. On est définitivement biaisés géographiquement et culturellement. » (Pierre-Antoine)