Dans une course particulièrement animée, Charles Philibert-Thiboutot s’est classé en septième place 1500 mètres du Meeting d’athlétisme en salle de l’Eure, en Normandie, dimanche.

Publié le 14 févr. 2021
mathieu laberge Sportcom

Le Québécois a remis un chrono de 3 min 39,64 s à cette course marquée par le doublé éthiopien de Getnet Wale (3 min 35,54 s) et Lamecha Girma (3 min 35,60 s). Le Britannique Eliot Giles (3 min 36,90 s) a terminé troisième de l’épreuve.

« Je n’ai jamais été dans une course où ça se bousculait autant ! Quatorze personnes pour un 1500 mètres à l’intérieur, c’est beaucoup, alors que normalement c’est 10. J’ai pris le départ sur la deuxième ligne et toute la course, il y a eu des dépassements et j’ai failli tomber plusieurs fois. C’était dur de trouver un rythme et de rester relaxe, mais bon, j’ai fait mon possible et j’ai tout donné. Considérant tout le chaos dans le peloton, c’est un temps qui n’est pas si mal. »

Philibert-Thiboutot s’est positionné aux trois quarts du peloton pendant une bonne partie de la course. Aux deux tiers de l’épreuve, il a commencé à remonter quelques rangs pour ensuite amorcer le dernier tour de piste en septième place. Sauf pour les trois premiers qui bataillaient en tête, les positions des autres sont sensiblement demeurées inchangées.

La course d’aujourd’hui prouve que je peux encore aller chercher quelques secondes.

Charles Philibert-Thiboutot

Dimanche dernier, sur cette même distance à la rencontre intérieure de Dortmund (Allemagne), le coureur de Québec avait décroché une deuxième place grâce à un temps de 3 min 40,21 s.

« Je n’avais pas couru cette distance depuis deux ans [la semaine dernière], alors j’avais des appréhensions. Après cette course, j’ai gagné beaucoup de confiance. »

Être sorti indemne de sa course de dimanche lui en donnera encore plus croit l’athlète de 30 ans.

« Je m’attendais à avoir des résultats un peu meilleurs et ce que je fais à l’entraînement vaut mieux que ça. Au niveau psychologique, je ne suis peut-être pas aussi solide que je l’étais il y a trois ou quatre ans. C’est ce qui arrive avec des blessures à répétition et c’est peut-être un aspect que nous n’avons pas géré. Par contre, je sens que ça revient assez vite. Ça me prenait de la combativité et je l’ai réactivée. »

La prochaine compétition de Charles Philibert-Thiboutot sera un 5000 mètres extérieur à Toulon, le 26 février.