Dès qu’elle a entendu la détonation, Meaghan Benfeito a composé le 911, saisi son foulard et ses mitaines et est sortie de l’édifice. Mais le brasier s’est propagé trop rapidement pour qu’elle puisse sauver quoi que ce soit.

Frédérick Duchesneau Frédérick Duchesneau
La Presse

L’immeuble de Mirabel dont elle occupait l’un des 15 condos avec son conjoint Alexandre Dupuis – footballeur pour les Eskimos d’Edmonton – a été entièrement rasé. L’incendie a éclaté vers 18 h 30 jeudi.

« Elle va quand même bien dans les circonstances, a dit son agente Marie-Annik L’Allier. Mais c’est sûr qu’elle est encore un peu sous le choc. »

CAPTURE D’ÉCRAN DU COMPTE INSTAGRAM DE MEAGHAN BENFEITO

Meaghan Benfeito était seule dans son logement du troisième et dernier étage au moment où le feu a pris naissance au sommet de l’immeuble.

« D’après ce que j’ai compris de ses explications, un barbecue sur un balcon aurait sauté », ajoute Mme L’Allier.

Une information impossible à confirmer auprès du service des incendies de Sainte-Thérèse, dépêché sur place, les bureaux administratifs étant fermés.

Le couple a donc tout perdu, y compris les trois médailles de bronze olympiques et les deux médailles d’or des Jeux panaméricains de Lima, en 2019, de la plongeuse.

« Elle n’a eu le temps de ramasser rien d’autre que son foulard et ses mitaines. Même pas son ordinateur, rien. [Jeudi] soir, un policier a pris les clés de la voiture de Meaghan et lui a dit qu’il la sortirait dès que possible, raconte son agente. Mais ce matin, il ne reste qu’un tas de cendres. Son auto y est passée aussi. »

Plongeon Canada a déjà contacté le Comité olympique canadien pour savoir s’il lui serait possible de faire produire de nouvelles médailles.

« On l’a appris [jeudi] soir, donc, on ne sait toujours pas si les médailles sont récupérables ou non, a dit l’entraîneur de l’équipe canadienne de plongeon, Aaron Dziver, à La Presse Canadienne. Si jamais elles ne le sont pas, alors on espère pouvoir lui offrir des reproductions des originales. Mais nous ne sommes pas encore rendus à l’étape de décider ce que nous allons faire. »

« Nous allons l’aider de toutes les manières imaginables, car Meaghan fait partie de la famille, a renchéri le relationniste de Plongeon Canada, Jeff Feeney, en marge de l’assemblée générale annuelle de l’organisation. Nous avons d’ailleurs entamé notre réunion aujourd’hui en prévenant tout le monde de la situation. »

Meaghan Benfeito n’était pas disponible pour des entrevues. Elle prendra les prochains jours pour se remettre de ses émotions.

« On est en santé, je vais m’accrocher à ça. On est corrects les deux. C’est juste matériel, mais c’est troublant de se réveiller aujourd’hui et de ne plus rien avoir », a dit l’olympienne à son agente.