L’entraîneur-chef Jon Gruden a défendu la gestion de cas de coronavirus par les Raiders de Las Vegas même si l’organisation a reçu de sévères pénalités de la part de la NFL.

Josh Dubow
The Associated Press

Une personne au courant des récentes sanctions a indiqué à The Associated Press que l’équipe avait reçu une amende de 500 000 $ US et qu’elle devait mettre une croix sur un choix de sixième ronde, tandis que Gruden a été soulagé de 150 000 $. La personne a parlé sous le couvert de l’anonymat puisque la NFL et les Raiders n’ont pas annoncé ces pénalités.

Ces sanctions sont liées à la gestion du contrôle positif de Trent Brown au coronavirus le mois dernier.

« Je vais le dire, je suis très fier de notre organisation, de la manière dont nous avons suivi l’ensemble du protocole tout au long du processus et je ne ferai aucun autre commentaire », a dit Gruden vendredi.

Les Raiders ont décidé de contester les sanctions en appel.

L’organisation a été punie à maintes reprises cette saison pour ne pas avoir respecté les mesures en place pour éviter la propagation de la COVID-19. L’équipe, Gruden et les joueurs ont écopé pour un total de 1,215 million en amende.

« Je suis fier des gars qui travaillent ici, a déclaré Gruden. Nous avons accompli tout un travail. C’est un processus très difficile et je suis fier de ce que nous faisons ici. Je crois que nous faisons de l’excellent travail. Nous pouvons toujours faire mieux et je crois que c’est évident. »

Plusieurs équipes de la NFL ont reçu des amendes jusqu’ici cette saison, mais les Raiders sont les premiers à devoir mettre une croix sur un choix au repêchage à la suite de multiples infractions.

Les dernières pénalités sont liées à la situation entourant le contrôle positif de Brown le mois dernier, alors que les Raiders devaient déjà suivre un protocole « intense » à la suite d’un test positif de Damon Arnette.

À l’entraînement le 19 octobre, un jour avant son contrôle positif, Brown a été aperçu sans couvre-visage, alors qu’il était requis qu’il en porte un. Il a aussi côtoyé de manière rapprochée plusieurs coéquipiers, ne pratiquant pas la distanciation sociale. En raison de son comportement, quatre autres membres de la ligne offensive des Raiders se sont retrouvés sur la liste COVID-19 de la NFL en raison de contacts à haut risque. Ils ont raté les entraînements des Raiders pendant le reste de la semaine avant de pouvoir rejoindre leurs coéquipiers le matin d’une défaite de 45-20 face aux Buccaneers de Tampa Bay le 25 octobre.

Le demi de sûreté Johnathan Abram a raté le match puisqu’il avait côtoyé Brown le 20 octobre et qu’il n’avait pas la permission de réintégrer l’équipe avant le 26 octobre.

Le nom de Brown a été retiré de la liste COVID-19 la semaine dernière, mais il a raté le match face aux Browns de Cleveland à la suite d’un incident avec une injection intraveineuse et il a dû être hospitalisé. Le nom de Brown a été inscrit à nouveau sur la liste COVID-19 de la NFL jeudi, puisqu’il a recommencé à présenter des symptômes de la maladie.

Gruden avait été soulagé de 100 000 $ et l’équipe de 250 000 $ en septembre, puisque Gruden n’avait pas porté de manière adéquate son couvre-visage au cours d’une rencontre face aux Saints de La Nouvelle-Orléans. L’équipe a aussi reçu une amende de 50 000 $ pour avoir permis à du personnel non autorisé d’entrer dans le vestiaire après le match.

L’ailier rapproché Darren Waller a reçu une amende de 30 000 $ et neuf de ses coéquipiers, dont le quart Derek Carr, ont été soulagés de 15 000 $ chacun pour avoir participé à un évènement caritatif intérieur organisé par la fondation de Waller, ce qui allait à l’encontre des mesures locales pour lutter contre la pandémie. Les joueurs avaient été aperçus à l’évènement ne portant pas de couvre-visage et ne respectant pas la distanciation sociale.