Si son objectif est toujours de permettre la tenue d’un calendrier à l’automne dans toutes les disciplines sportives universitaires, le Réseau du sport étudiant du Québec a confirmé, jeudi, que le statu quo des dernières années ne serait pas possible en 2020. Le RSEQ se donne jusqu’au 31 août pour apporter des modifications à celui-ci, et cela, selon les besoins de chaque sport.

Carl Tardif
Le Soleil

Ainsi, les 12 universités associées au RSEQ ont jusqu’à la fin du mois d’août pour confirmer ou non leur participation aux activités automnales. Dans chaque discipline, la décision finale de tenir une saison sera prise en respectant les orientations de la santé publique, des fédérations et des différents campus.

> Lisez l’article complet sur le site du Soleil.