(Calgary) Steve Nash, une ancienne vedette de la NBA, ainsi que le cavalier montréalais Éric Lamaze et son cheval Hickstead seront admis au Temple de la renommée des sports du Canada.

La Presse canadienne

La golfeuse Lorie Kane, l’ex-pentathlète Diane Jones-Konihowski, la curleuse en fauteuil roulant Sonja Gaudet ainsi que John « Jackie » Barrett, un spécialiste de la dynamophilie, se joindront à Nash à titre d’athlètes immortalisés.

PHOTO D'ARCHIVES ELISE AMENDOLA, THE ASSOCIATED PRESS

Steve Nash lors de son intronisation au Temple de la renommée du basketball américain, le 7 septembre 2018.

La liste des intronisés dans la catégorie des bâtisseurs inclut les ex-hockeyeurs Willie O’Ree et Sheldon Kennedy, ainsi que Ross Powless (crosse), Duncan Campbell (rugby en fauteuil roulant) et Judy Kent, une leader des Jeux du Commonwealth.

Ces six athlètes et cinq bâtisseurs sont honorés en reconnaissance du 65e anniversaire du Temple de la renommée des sports du Canada en 2020.

« En ces temps incertains, nous sommes emballés de partager des nouvelles positives et d’introniser ce remarquable groupe de personnalités au Temple de la renommée des sports du Canada l’année prochaine », a déclaré Cheryl Bernard, présidente et directrice générale, dans un communiqué publié mercredi.

La cérémonie d’intronisation, qui devait avoir lieu à l’automne, a été reportée à 2021 en raison de la COVID-19.

Nash, qui est originaire de Victoria, a été un garde dans la NBA pendant 18 saisons et a été nommé le joueur le plus utile à son équipe en deux occasions.

Lamaze et sa monture Hickstead, décédée depuis, ont gagné l’or en saut d’obstacles individuel et l’argent en saut d’obstacles par équipe lors des Jeux olympiques de 2008 de Pékin.

Hickstead, qui est décédée dans l’arène de compétition en 2011, est le troisième cheval intronisé, après Northern Dancer, en 1965, et Big Ben, en 1996.

« Je suis surtout heureux pour Hickstead, a déclaré Lamaze par communiqué. Dans notre sport, ça prend deux athlètes, un humain et un équin, travaillant de concert. En Hickstead, J’ai trouvé un vrai partenaire. »

Kane, de Charlottetown, a signé quatre victoires sur le circuit professionnel de la LPGA.

Jones-Konihowski, originaire de Vancouver, a remporté l’or aux Jeux du Commonwealth, en 1978, et aux Jeux panaméricains, en 1975 et en 1979.

Elle était perçue comme un espoir de podium en vue des Jeux olympiques de Moscou, en 1980, mais son rêve s’est estompé lorsque le Canada a décidé de boycotter les Jeux, comme plusieurs autres nations du Bloc de l’Ouest.

Le Musée du Temple de la renommée des sports est situé à Calgary.