Forte d’une récolte de quatre médailles d’or en autant d’épreuves individuelles jusqu’à maintenant cette saison, Kim Boutin était attendue de pied ferme, samedi, à Nagoya, au Japon, où débutait la troisième Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de la campagne. Malgré l’acharnement de ses adversaires, la Sherbrookoise s’est montrée coriace pour remporter l’argent au 1500 m.

Sportcom

Les trois représentantes de la Corée du Sud qualifiées pour la finale ont tout fait pour embêter Boutin lors de la course ultime. Ce travail d’équipe a d’ailleurs permis à Kim Ji Yoo (2 min 30,432 s) de devancer la Québécoise afin de remporter l’or.

« Je pense que j’étais attendue aujourd’hui [samedi] ! » a indiqué Boutin (2 min,663s) dans sa bonne humeur habituelle.

« Comme toujours, il y a eu beaucoup d’action et j’ai été prise derrière les Sud-Coréennes qui m’ont fait des tracés pendant toute la course. À la fin, j’ai un peu manqué d’énergie et je n’ai pas pu rattraper la meneuse. »

Consciente qu’elle fait maintenant partie du plan de match de ses rivales, la patineuse de 24 ans voit le tout d’un bon œil et compte tirer profit de la situation pour continuer à s’améliorer.

« Je pense que c’est tout à fait normal ! L’opposition est toujours meilleure et ça va me permettre d’essayer de nouvelles choses sur la patinoire. Je vais m’amuser en diversifiant mes types de tracés et en jouant un peu plus avec mes opposantes. »

L’Italienne Arianna Fontana (2 min 30,860 s) a complété le podium au 1500 m féminin. Également de la finale, Danaé Blais (2 min 32,105 s) a pris le cinquième rang.

Genève Bélanger a quant à elle vu son parcours prendre fin en demi-finale. La Montréalaise qui prenait part à une première Coupe du monde depuis 2015 pointe au 16e échelon.

Pour sa part, Alyson Charles a été l’unique Canadienne à atteindre la finale au 1000 m. Elle a signé un chrono de 1 min 33,012 s et a fini au cinquième rang de cette course remportée par la Sud-Coréenne Noh Ah Rum (1 min 32,168 s).

La Néerlandaise Suzanne Schulting (1 min 32,442 s) et l’Américaine Kristen Santos (1 min 32,535 s) ont respectivement terminé deuxième et troisième.