(Québec) Marie-Ève Dicaire a défendu avec brio sa ceinture IBF des super mi-moyennes pour la troisième fois de sa carrière en l’emportant par décision unanime face à la Vénézuélienne Ogleidis Suarez, samedi soir, au Centre Vidéotron de Québec.

La Presse canadienne

Les juges ont décerné des cartes de 100-90, 100-90 et 99-91 en faveur de la Québécoise.

Près d’un an après avoir ravi la ceinture à Chris Namus en décembre 2018, Dicaire remontait dans le ring pour la première fois depuis juin, où elle avait vaincu Maria Lindberg par décision unanime.

La boxeuse de 33 ans a également défendu son titre face à Mikaela Lauren, en avril dernier.

Dicaire a amorcé le combat tout en douceur, mais a tout de même dicté son rythme dès le premier round.

Suarez, qui semblait être reléguée au rôle de spectatrice durant les quatre premiers rounds, s’est activée en fin de cinquième sans toutefois déstabiliser Dicaire.

La Vénézuélienne a par la suite visité le tapis au huitième round, mais l’arbitre a jugé qu’elle n’avait fait qu’une chute.