Joannie Rochette est envieuse : elle aurait bien aimé, en tant qu’athlète, disputer des Championnats du monde dans sa cour arrière.

Frédéric Daigle
La Presse canadienne

« Une seule fois, à Calgary, en 2007, j’ai pu participer aux Mondiaux de patinage artistique au Canada, a raconté à La Presse canadienne celle qui vient d’être nommée ambassadrice, en compagnie de Patrick Chan, des Mondiaux 2020 de l’ISU, présentés au Centre Bell, en mars prochain.

« Il y a une partie de moi qui est un petit peu jalouse des patineurs qui y participeront ! J’aurais aimé ça vivre un événement aussi gros chez moi. […] On a une belle histoire de patinage à Montréal, bien qu’avec le hockey, ce soit parfois plus difficile ici ! Je pense que les patineurs vont beaucoup apprécier la ville cosmopolite et ouverte sur le monde qu’est Montréal. Je suis déménagée ici à 15 ans, et je ne partirais plus. C’est ma ville ! »

La compétition, qui aura lieu du 16 au 22 mars, regroupera quelque 200 athlètes de 50 pays dans quatre disciplines, soit chez les hommes les dames, en couple, ainsi qu’en danse.

« Les derniers (Mondiaux) au Canada remontent à 2013 et ça fait trop longtemps qu’ils ne sont pas venus à Montréal », a fait remarquer Chan avec raison.

Montréal accueillera la compétition pour la deuxième fois de son histoire après avoir été l’hôte de l’édition 1932. C’est London, en Ontario, qui avait accueilli le monde en 2013. Les Mondiaux de Montréal seront les 11es à être présentés au Canada.

« Le patinage fait presque partie du patrimoine canadien a ajouté Chan, médaillé d’argent des Jeux olympiques de Sotchi, en 2014, après avoir mis la main sur les titres mondiaux de 2011 à 2013 et avoir terminé deuxième en 2009 et 2010. Montréal est un bon endroit pour promouvoir le patinage au Canada et le Canada est un bon endroit pour promouvoir le patinage artistique au reste du monde. »

PHOTO COLE BURSTON, LA PRESSE CANADIENNE

Patrick Chan

Évidemment, ce titre d’ambassadeurs qu’a offert Patinage Canada à Rochette et Chan se veut davantage un outil de marketing pour promouvoir l’événement. Mais les deux médaillés olympiques — Rochette a gagné le bronze à Vancouver, en 2010 — pourront également intervenir auprès des athlètes.

« Nous serons les ambassadeurs des athlètes aussi, a noté Rochette. Nous ferons la promotion de l’événement, mais nous agirons également à titre de mentors. Nous allons aller rencontrer les partisans qui seront aux compétitions, quand les athlètes seront plus occupés. Nous serons également disponibles pour commenter les événements. Ce sera aussi tout simplement intéressant d’être sur place pour assister aux compétitions des gradins. »

Patinage Canada aurait difficilement pu mieux choisir ses ambassadeurs pour cet événement. Rochette et Chan sont parmi les patineurs les plus décorés au pays. Celle qui en est actuellement à sa quatrième année de médecine à l’Université McGill a remporté l’argent des Mondiaux 2009, en plus de monter 11 fois sur le podium des Grands Prix ISU, dont cinq fois sur la plus haute marche.

Chan, natif d’Ottawa, compte quant à lui 18 podiums en Grands Prix ISU, dont 13 victoires, en plus de trois titres aux Championnats des Quatre Continents.

C’est la deuxième fois en quelques mois que la région de Montréal présente un grand événement international de patinage artistique après les Internationaux Patinage Canada, présentés à Laval, en mars.

« Nous comptons plus de 260 clubs de patinage au Québec et nous avions eu de grands événements auparavant — Patrick avait fait la Finale des Grands Prix à Québec, en 2011 —, mais c’était au tour de Montréal » a souligné Rochette.

Chan estime d’ailleurs que plusieurs Canadiens pourraient se battre pour une place sur les différents podiums au Centre Bell.

« Il y a notamment Keegan Messing chez les hommes, médaillé d’argent à Laval, qui pourrait être un espoir de médaille à Montréal. Nam Nguyen avait terminé cinquième. J’ai hâte de les voir.

« En danse, on a Piper Gilles et Paul Poirier, tandis que Kristin Moore-Towers et Mike Marinaro seront à surveiller en couples », a ajouté Chan au sujet des deux duos qui avaient récolté l’or de leurs disciplines à la Place Bell.