• Accueil > 
  • Sports 
  • > Maximum Security ne disputera pas le Preakness 
Source ID:05aebf01efb93063a9ec62b68466fded; App Source:StoryBuilder

Maximum Security ne disputera pas le Preakness

Maximum Security est devenu le premier gagnant du... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Maximum Security est devenu le premier gagnant du Derby du Kentucky à être disqualifié pour obstruction, samedi.

PHOTO REUTERS

GARY B. GRAVES
Associated Press
Louisville

La Commission d'hippisme du Kentucky a rejeté l'appel à la suite de la disqualification de Maximum Security pour obstruction après son triomphe au Derby du Kentucky, alors que les responsables de la décision ont indiqué qu'elle n'était pas sujette à un appel.

Dans une lettre de la commission adressée à l'avocat D. Barry Stilz, qui a déposé l'appel au nom des propriétaires Gary et Mary West, on mentionne aussi le rejet d'une demande de suspendre la disqualification en attente du résultat de l'appel puisque la loi ne permet pas un appel.

Gary West s'est dit déçu de la décision de la commission, mais a ajouté que le dossier n'était pas encore clos.

« À voir les choses aller jusqu'ici, je ne suis pas surpris, a dit West lors d'un entretien téléphonique avec l'Associated Press après avoir pris connaissance de la décision. Nous allons déposer une plainte devant le tribunal approprié, peu importe duquel il s'agit. Je ne connais pas encore la réponse à cette question, mais mes avocats sauront déterminer la nature de la prochaine étape. »

Les commissaires sportifs ont relégué Maximum Security au 17e rang sur 19 chevaux dans la course et promu Country House, coté à 65 contre 1, au premier rang à la suite d'une plainte de deux jockeys. Ils ont déterminé que le poulain avait nui à plusieurs chevaux en sortant un peu large du dernier virage.

Maximum Security est devenu le premier gagnant du Derby du Kentucky à être disqualifié pour obstruction dans les 145 ans d'histoire de l'épreuve.

Plus tôt dans la journée, West avait également annoncé que son cheval ne participerait pas au Preakness.

« Il n'y a vraiment pas de raison de faire courir un cheval dans deux semaines sans avoir l'occasion de gagner la Triple couronne », avait-il dit à l'Associated Press, mentionnant aussi qu'il s'attendait à ce que le processus judiciaire puisse durer « des mois, voire des années ».

Les commissaires ont cité la règle stipulant qu'un cheval « conduit hors de sa ligne de course pour obstruer, intimider ou nuire aux autres chevaux ou jockeys » sera disqualifié.

La commissaire en chef, Barbara Borden, a indiqué au cours d'une conférence de presse que deux commissaires et elle ont interviewé des jockeys et visionné des reprises vidéo pendant 22 minutes après la fin de la course. Les commissaires n'ont répondu à aucune question des journalistes.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer