(San Francisco) Ryan Lochte, sextuple champion olympique de natation, va disputer les Championnats des États-Unis la semaine prochaine après avoir purgé 14 mois de suspension pour dopage, a annoncé jeudi la Fédération américaine.

Agence France-Presse

Suspendu jusqu’en juillet 2019 pour avoir violé les règles liées au dopage (il avait publié une photo de lui en pleine perfusion sur les réseaux sociaux le 24 mai 2018), Lochte, âgé de 34 ans, disputera six épreuves lors des cinq jours que durent les Championnats des États-Unis à Palo Alto, en Californie.

PHOTO TIRÉE DES RÉSEAUX SOCIAUX

L’image incriminante de Ryan Lochte recevant une perfusion intraveineuse.

Le natif de Canandaiga (État de New York) s’était déjà fait parler de lui, hors des piscines, et avait été suspendu dix mois (par le Comité olympique américain) pour l’affaire de la fausse agression aux Jeux de Rio de Janeiro, en 2016, qui lui avait valu le surnom d’« horrible américain ».

Le 14 août 2016, Ryan Lochte et ses compatriotes Gunnar Bentz, Jack Conger et James Feigen, tous médaillés d’or à Rio, avaient prétendu avoir été braqués par des hommes déguisés en policiers alors qu’ils rentraient au village olympique après une soirée arrosée.

L’histoire avait été inventée de toutes pièces : sur des images de vidéosurveillance, on voit les nageurs en train d’uriner sur les murs d’une station-service et arracher une affiche, avant de se quereller avec un vigile et leur chauffeur de taxi qui avaient appelé la police.