(Doha, Qatar) Caster Semenya a aisément remporté le 800 mètres en Ligue de diamant, à sa première course depuis qu’elle a été déboutée par le Tribunal arbitral du Sport dans sa bataille juridique contre l’IAAF.

Associated Press

La championne olympique n’a jamais été inquiétée vendredi, et elle a franchi la distance en une minute et 54,98 secondes — il s’agissait de son quatrième meilleur chrono en carrière sur 800 m. Elle était confrontée à des rivales coriaces, dont les médaillées olympiques Francine Niyonsaba et Maragaret Wambui.

La domination du 800 m par la Sud-Africaine pourrait cependant être terminée.

Il s’agissait de la dernière épreuve sur cette distance avant que de nouveaux règlements entrent en vigueur. Ceux-ci forceront Semenya et d’autres athlètes féminines qui affichent des niveaux de testostérone plus élevés que la normale à subir des traitements pour les abaisser, pour qu’elles soient admissibles à certaines épreuves. Si elles ne s’y plient pas, alors elles seront exclues.