On attendait impatiemment la journée de dimanche dans la NFL et on n'a pas été déçus.

François Fournier LA PRESSE

Il y avait des duels choc au programme toute la journée.



Dans les premiers matchs, les Packers ont vaincu leurs rivaux, les Bears de Chicago, pour mettre la main sur le titre de la division nord de la NFC. Après un début de saison difficile, les Packers ont retrouvé leur aplomb des dernières années et sont encore une fois une menace bien réelle à l'approche des séries.



Les Broncos de Denver ont battu les Ravens de Baltimore sur leur propre terrain pour prolonger leur série de défaites. Les Broncos sont champions dans la division sud de l'AFC et les Ravens mènent toujours dans la division nord de l'AFC, mais rien n'est acquis pour eux. Ils ont une fiche de 9-7 et doivent affronter les Giants et les Bengals lors de leurs deux derniers matchs.



Les Texans ont mis la main sur le titre dans la division sud de l'AFC grâce à une victoire contre les Colts d'Indianapolis.



Les Falcons d'Atlanta, déjà champions de la division sud de la NFC, ont écrasé quant à eux les Giants par la marque de 34-0.



Un peu plus tard, les Steelers ont baissé pavillon 27-24 en prolongation face aux Cowboys. Cette victoire permet aux Cowboys de se retrouver dans une triple égalité en tête de la division est de la NFC avec les Giants et les Redskins, qui ont battu les Browns sans RGIII.



Et finalement, en soirée, les 49ers ont résisté à la poussée tardive des Patriots pour leur infliger une défaite chez eux, sous la pluie. Ils se sont ainsi assurés d'une place dans les séries et ont passablement compliqué les choses pour les Patriots. Une victoire qui risque fort de consolider davantage la formation des Niners, explique Chris Burke.



Durant ce match, un partisan est tombé des gradins au Gillette Stadium.



Après ce super dimanche, voici le portrait de la course aux séries avec deux matchs à faire.