Vous n'avez peut-être pas vu passer la nouvelle. Nous vous l'apprenons: George Nissen, l'inventeur du trampoline, est mort le 7 avril à l'âge de 96 ans à San Diego. Pour l'occasion, voici quelques données indispensables pour mieux connaître ce sport olympique.

Mathieu Perreault LA PRESSE

1- George Nissen a eu l'idée du trampoline en 1930 lors d'une visite au cirque dans sa vile natale de Blairstown en Iowa (il avait eu une entrée gratuite car il s'était occupé de donner de l'eau aux éléphants). En voyant des trapézistes rebondir sur le filet de sécurité, il s'est dit que de tels rebonds pourraient être intéressants en eux-mêmes. Le premier trampoline était fait d'un cadre de lit en métal, des ressorts du même lit et d'un convoyeur en toile.

 

2- Le nom provient du mot espagnol pour «tremplin», «trampolin». Cette ascendance pourrait expliquer le genre masculin du mot en français. George Nissen a baptisé son invention en 1937, après avoir voyagé au Texas et au Mexique avec une troupe d'acrobates, les Three Leonardos, qui utilisaient le trampoline.

3- Le trampoline a vraiment connu un essor commercial quand George Nissen a convaincu l'armée de l'air américaine de l'utiliser pour l'entraînement des pilotes et des parachutistes, durant la Seconde Guerre mondiale. Son entreprise, qu'il a vendue en 1973 et qui a fermé boutique dans les années 80, a aussi eu la NASA comme client.

4- Dans les années 50, pour faire la promotion du trampoline, George Nissen en a donné un exemplaire à Richard Nixon alors qu'il était vice-président et au roi Farouk d'Égypte. Dans les années 60, il a fait du trampoline dans Central Park avec un kangourou.

5- Les premiers centres de trampoline sont nés dans les années 60. La discipline a fait partie des compétitions d'athlétisme dès 1947 et en 1964, le premier championnat international a eu lieu à Londres. La Fédération internationale de trampoline s'est associée en 1999 avec la Fédération internationale de gymnastique.

6- Le trampoline devait être un sport de démonstration aux Jeux olympiques de 1980. Douze trampolines avaient été envoyés à Moscou. Mais l'embargo américain a compromis le projet, les Soviétiques rechignant à favoriser un sport inventé aux États-Unis. Le trampoline est un sport olympique depuis les Jeux de Sydney en 2000.

7- Le record du monde de trampoline est détenu par un Canadien, Jason Burnet. À la Coupe du monde de trampoline, en 2007 à Lake Placid, il a obtenu une note de 17,5, battant un record russe de 17 datant de 1986. La note record pour le trampoline féminin est de 15,30.

8- George Nissen n'a pas inventé que le trampoline. Il est aussi le père du Spaceball, un genre de volley-ball sur trampoline et a imaginé des courses de patins à roulettes sur des trampolines verticaux, où les participants sauteraient d'un côté à l'autre. Il a aussi inventé un coussin gonflable utilisable dans les stades.

9- Aucune norme gouvernementale n'existe au Canada pour les trampolines installés dans les jardins, selon Santé Canada. Mais l'Hôpital de Montréal pour enfants a signalé qu'entre janvier et juillet 2004, 40 blessures liées à l'usage de trampolines ont été traitées à ses urgences. Selon une étude britannique de 2009, 60% des accidents en trampoline surviennent lorsqu'il n'y a pas de filet de sécurité vertical autour du trampoline.

10- Plus d'un demi-million de trampolines résidentiels d'extérieur sont vendus chaque année aux États-Unis, selon une étude de 2007. Au Canada, la popularité accrue du trampoline a occasionné une multiplication par six du nombre d'accidents entre 1990 et 2003.

SOURCES: Acrobatic Sport, The Wall Street Journal, The New York Times, Santé Canada, Medline